• L'inutilité, fléau moderne

    Lundi 05 décembre 2016 | 19h00 - 21h15 Séminaire Les Invités de l'École de Paris

    Pour Pierre-Noël Giraud, les damnés de la terre du XXIe siècle ne sont plus les ouvriers surexploités de Zola, mais les hommes inutiles, ceux qui s'entendent dire que l’on n’a pas besoin d’eux : chômeurs, travailleurs précaires, jeunes aux candidatures rejetées, paysans sans terre, etc. Ils en sont réduits à vivre de l’assistance publique ou familiale, ou survivent sans moyens d’améliorer leur sort, car ils sont enfermés dans des trappes d’inutilité dont il est impossible de sortir. Cela crée un sentiment d’injustice, de plus en plus puissant lorsque les inutiles se multiplient. Ainsi germent les phénomènes de boucs émissaires, les populismes, voire les guerres civiles. Éradiquer l’inutilité est aujourd’hui un objectif bien plus important que courir après la croissance, et cela suppose de revoir en profondeur les instruments et les usages de l’économie. Comment se situe cette perspective par rapport aux analyses des économistes classiques ? Est-elle en phase avec les observations de l’École de Paris du management et les idées qu’elles amènent à débattre ? Comment le thème de l’éradication de l’inutilité peut-il se traduire en programmes d’actions publiques ?

  • Journal n°122 novembre/décembre 2016

    Réalités illusoires et rêves réalistes

  • Avis aux abonnés !


    Pour vous connecter à votre compte et bénéficier des avantages de votre abonnement, vous pouvez utiliser les mêmes identifiants que sur l’ancien site. Vous pourrez ensuite modifier vos informations personnelles et votre mot de passe dans la rubrique Mon Compte. 

    L’équipe de l’École de Paris du management est à votre disposition pour vous accompagner dans la prise en main de ce nouveau site.

    Bonne navigation !

  • Les origines de l'École de Paris du management

    Une école sans murs, un lieu d'échange et de recherche entre les chercheurs et les entreprises...

    Lire la suite

    Les origines de l'École de Paris du management

Nos dernières parutions - Tout voir

L'influence par le design, l'art de Mathieu Lehanneur


Ne surtout pas être aimé pour son style ! À l’heure des designers stars, le parti pris de Mathieu Lehanneur peut surprendre. D’autant qu’il avoue se désintéresser de l’aspect purement formel des objets pour se concentrer sur leur dimension invisible, et qu’il voit un terrain d’expression aussi bien dans une signalisation routière que dans une église romane, dans une pilule que dans des statistiques démographiques… Éclectisme, découverte, intimité, intuition, voilà quelques ingrédients du talent d’un des designers les plus en vue de sa génération. Sa nomination en mars 2015 au poste de Chief Designer du géant chinois des télécoms Huawei, qu’il a acceptée à condition de ne pas lui réserver l’exclusivité de son travail, n’a pas entamé son goût pour l’exploration de champs hétéroclites. Plongée dans l’univers créatif d’un designer pas comme les autres…

Devenir le plus bel athlète du monde


Êtes-vous prêts à soulever des montagnes, à boire des océans, à vous infliger un régime alimentaire d’acier et à vivre annuellement quelques semaines en enfer, à la seule force de votre volonté, le tout sans aucune perspective de profit matériel et dans la plus grande modestie ? Si oui, peut-être aurez-vous une chance de devenir champion de monde de culturisme naturel, si toutefois vous tenez ce rythme inhumain plus de dix ans ! Au-delà des clichés surnaturels de monstres bodybuildés nourris aux stéroïdes, c’est à la découverte d’athlètes de haut niveau que nous convient ici trois champions du monde, membres de l’équipe de France, mus par la seule passion de leur discipline. Et ils sont la brillante démonstration que, sans intelligence, le muscle ne vaut guère. Bien que de nombreuses fois champion du monde, d’Europe et de France, Franck Hamousin, gardien à l’École des mines, est d’une modestie rare, ce qui a donné envie d’en savoir plus sur l’ascèse de ces champions peu ordinaires.


Matfer Bourgeat : 202 ans d'innovation ou comment rester leader mondial


Matfer Bourgeat, leader mondial des équipements pour les métiers de bouche, est reconnue pour ses inventions depuis 202 ans. Sa tradition d’innovation lui a permis de s’internationaliser dès le début de son histoire et de se maintenir en première place, tout en fabriquant en France et en restant indépendante. Toutefois, l’évolution rapide de ses marchés impose aujourd’hui à cette ETI patrimoniale de réinventer son management de l’innovation. Elle, qui ne traite qu’avec des clients intermédiaires, doit apprendre à se rapprocher des usagers finaux, à comprendre leurs besoins et à analyser les tendances émergentes qui redessinent les pratiques des consommateurs. Sinon, ses innovations même les plus inventives risquent de rester lettre morte. C’est donc une profonde transformation interne et culturelle qu’a engagée Matfer Bourgeat, en tirant parti des avancées académiques du management de l’innovation tout en assumant ses spécificités d’ETI.

La concurrence peut-elle sauver les chemins de fer européens ?


Les chemins de fer européens, en général, et français, en particulier, vont mal. La faute à la concurrence, aux syndicats, à la Commission européenne ? Sans doute, mais pas seulement, nous dit Pierre Messulam. Le mal mis en lumière par ces évolutions récentes est plus profond et touche à la nature même de ce mode de transport, conçu dès l’origine par l’État autant comme un vecteur de développement industriel que comme un outil de cohésion nationale. Mais, aujourd’hui, cet outil a vieilli, il ne répond plus à la réalité économique et sociale du pays et les moyens manquent pour le réformer. Si certains secteurs du transport ferroviaire résistent mieux que d’autres à l’irruption de la concurrence, il s’agit maintenant de repenser son rôle et de redéfinir le lien qui l’unit à la Nation.

Nos dernières parutions

Prochaines séances - Tout voir

Séminaire Vie des affaires


Par

  • Éric CAMPOS, Directeur général adjoint, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes

Séminaire Économie et sens


Par

  • Jean-Paul DELEVOYE, Ancien médiateur de la République, ancien président du Conseil économique, social et environnemental

Séminaire Aventures industrielles


Par

Accéder à l'agenda

L'Édito

Votre nouveau site

  • -

Edito du 21 novembre 2016

Bienvenue sur le nouveau site de l'École de Paris du management. Comme vous pouvez le constater, sa présentation a changé, mais pas seulement. 

Votre compte personnel vous permettra de suivre vos demandes d'inscriptions aux séances, vos téléchargements de comptes rendus, vos abonnements, de créer des favoris et de mettre à jour vos informations personnelles. 

Une des nouveautés proposées est que vous pouvez vous inscrire aux séances directement sur notre site. Si vous le préférez, vous pouvez bien entendu continuer à vous inscrire auprès de Coralie Pelieu.

Pour votre premier contact, il vous faudra vous identifier ou créer votre compte. En cas de problème, n’hésitez pas à contacter Coralie qui se fera un plaisir de tout mettre en ordre. Vous pouvez désormais diffuser plus facilement nos textes, par exemple via vos réseaux sociaux. Les comptes rendus d'avant 2014 sont librement téléchargeables et, en ce qui concerne les plus récents, on peut maintenant en lire les deux premières pages. 

Je remercie Benoît Talabot, de FABERNOVEL, qui a créé cette nouvelle maquette, Simon Duflos, notre webmaster, qui l'a entièrement réalisé et Marie Vallée qui a suivi tout ce processus de son œil vigilant.

Je vous laisse découvrir les autres fonctionnalités de ce site. Comme il est tout neuf, il a sans doute encore quelques défauts et votre soutien sera précieux pour les identifier et les corriger. Ce site est le vôtre !

 

Michel Berry

Lire la suite

Ouvrages

Persifler au siècle des Lumières

  • -

Par Élisabeth Bourguinat

À la façon des chercheurs prélevant des carottes de glace pour étudier le climat des millénaires passés, Élisabeth Bourguinat réussit, à travers l’étude d’un seul mot, à éclairer de façon passionnante l’histoire de la société et des idées du XVIIIsiècle. Il est vrai qu’il ne s’agit pas de n’importe quel mot. Le persiflage, apparu brusquement vers 1734, connaît aussitôt un immense succès dans la société mondaine, avant de décliner tout aussi rapidement dès le début de la Révolution. Après avoir servi à désigner le jargon amphigourique et frivole des petits-maîtres, il renvoie à la pratique libertine de la mystification, puis à la gaieté philosophique. Voltaire, Rousseau, Diderot, Crébillon fils, Laclos, mais aussi beaucoup d’auteurs moins connus s’essaient aux différentes formes du persiflage, objet tout à la fois de fascination et de scandale, et révélateur subtil des paradoxes de ce temps. 

Cet essai érudit, drôle et captivant a été publié pour la première fois en 1998 par les PUF. Aussitôt considéré comme un ouvrage de référence, il était depuis quelques années devenu introuvable et sa réédition était attendue, comme en témoigne la préface d’Arlette Farge.

Ouvrages

Prise de parole

1539 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Éric CAMPOS

Directeur général adjoint, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes

06 décembre 2016

Redonner vie aux agences face à l'incertitude des modèles de valeur de la banque

Jean-Paul DELEVOYE

Ancien médiateur de la RépubliqueAncien président du Conseil économique, social et environnemental

07 décembre 2016

Vers des dictatures ou des démocraties réinventées ? Réussir la métamorphose de nos sociétés

Alain MARHIC

Fondateur et PDG de March LA.B

13 décembre 2016

Les quatre Everest de la création d'une marque horlogère

Jérôme MONVAILLIER

Directeur général de Vision Systems Aeronautics

13 décembre 2016

L'envolée de Vision Systems, architecte d'innovations

Jacques LEWINER

Ancien directeur de la recherche de l’ESPCI (École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris)

14 décembre 2016

De la recherche à la création d'entreprise : un potentiel considérabe