• L’improbable transformation numérique de la santé

    Lundi 29 novembre 2021 | 17h30 - 19h30 Séminaire Transformations numériques

    « Trop complexe, trop politique, trop fragmenté, intransformable… n’y va pas ! » dit-on à Laura Létourneau, remarquée par son mémoire et son livre Ubérisons l’État ! Avant que d’autres ne s’en chargent, quand on lui propose la responsabilité de la transformation numérique de la santé, dans un attelage improbable avec le directeur d’une clinique privée toulousaine réputée exemplaire. Pourtant, deux ans et demi après sa nomination, la feuille de route numérique coconstruite avec toutes les parties prenantes, à partir des irritants recensés, s’est imposée à tous. Cette réussite est le fruit de la mise en tension de l’écosystème, où l’État ne joue qu’un rôle de stratège et de facilitateur, et d’engagements tenus les uns après les autres, là où s’empilaient jusqu’ici projets mort-nés et déclarations sans lendemains. N’est-ce pas la méthode des GAFAM, avec un supplément éthique, humaniste et citoyen, à laquelle s’est ajouté l’héroïsme des fonctionnaires en temps de guerre et les moyens financiers libérés ?

  • L’internet des objets, une révolution pour l'économie du recyclage ?

    Mercredi 1 décembre 2021 | 9h00 - 11h30 Séminaire Économie et sens

    L’édifice patiemment mis en place pour favoriser la récupération des déchets et l’économie circulaire va être confronté à de profonds bouleversements avec l’internet des objets. Les fabricants sauront en effet à chaque instant où sont les objets qu’ils ont produits, comment ils sont utilisés et dans quel état ils sont. Ils se serviront de ces informations pour offrir de nouveaux services à leurs clients, mais aussi pour récupérer “leurs” objets, notamment quand ils contiennent des métaux rares. Ils n’en laisseront plus, comme aujourd’hui, la propriété aux entreprises de recyclage, qui les traitent librement. Si ces dernières deviennent des sous-traitants de grands donneurs d’ordre, elles risquent de voir leurs marges et leur indépendance menacées. En outre, l’intégration des fonctions électroniques dans les pièces plastiques (plastronique) va rendre les polymères beaucoup plus difficiles à recycler. Olivier François analysera les enjeux de cette probable révolution.

  • Après la raison d’être, la raison de venir ?

    Vendredi 10 décembre 2021 | 10h30 - 12h30 Séminaire Vie des affaires

    Le succès du télétravail pourrait masquer les vrais enjeux du futur du travail. Comme souvent, la crise sanitaire a amplifié des tendances déjà présentes précédemment et auxquelles les entreprises doivent désormais répondre. Le travail à distance en est une, bien sûr, mais la question cruciale est celle de l’engagement des salariés. Contrairement à une idée répandue, ils sont d’accord pour revenir dans l’entreprise, mais avec de nouvelles exigences en matière d’autonomie, d’organisation du travail, de partage de la valeur, sujets sur lesquels ils attendent des engagements concrets. Cette transformation aura des impacts considérables sur les managers, dont la crise a révélé des compétences mal évaluées jusqu’ici et d’autres surévaluées. Elle a aussi un effet déterminant sur l’importance du rôle de l’entreprise dans la société. L’entreprise doit désormais donner à tous les employés, et pas seulement aux hauts potentiels, une bonne raison de venir, quels que soient le pays et la culture locale.

  • Le e-commerce décrypté par un champion français

    Lundi 13 décembre 2021 | 17h30 - 19h30 Séminaire Transformations numériques

    Le e-commerce ne cesse de gagner du terrain sur le commerce traditionnel et la crise sanitaire a encore accentué le phénomène. Mais jusqu’où ? C’est ce qu’analysera Emmanuel Grenier, patron de Cdiscount depuis quatorze ans, une exception dans un milieu où la concurrence est particulièrement sauvage, les modèles d’affaires se réinventent tous les trois ans, les patrons valsent et les acteurs disparaissent les uns après les autres. Comment un site de vente en ligne de DVD, né à Bordeaux en 1998, a-t-il pu devenir une entreprise de la tech de premier plan ? En effet, Cdiscount ne se contente pas d’occuper une très enviable deuxième place sur le marché français du e-commerce, il vend et exporte sa technologie et ses capacités logistiques à d’autres acteurs. Quand on ajoute à cela l’appartenance au groupe Casino dont d’autres filiales telles que Monoprix sont des alliés stratégiques d’Amazon, on saisit la richesse et la singularité de ce retour d’expérience managériale.

  • Journal n°152 Novembre / Décembre 2021

    Tout changer

Nos dernières parutions - Tout voir

Design à tous les étages ! L’adaptation de Accor à un marché devenu turbulent


La courbe de Moore vaut aussi pour les modes de vie et les marchés qui leur sont associés. Après des décennies de stabilité, ceux-ci évoluent désormais de façon fulgurante, faisant apparaître et croître de nouvelles marques qui sont autant de risques de disruption pour les acteurs établis. Dans ce contexte, l’hôtellerie doit accepter de changer un modèle vertueux et de repenser une marque comme si elle était créée aujourd’hui. Damien Perrot a forgé ce raisonnement au fil d’un parcours chez Accor qui, de passions en rencontres, l’a amené à la tête du design, dont le rôle a évolué dans l’entreprise jusqu’à en constituer un actif stratégique. Redynamisation d’une marque standard ou lancement d’une nouvelle marque : en plaçant le client, son évolution et ses attentes au centre de la démarche, en développant des projets en dehors des processus, le design s’est construit une place centrale dans l’entreprise, en ayant recours aux meilleurs créatifs externes.

Le réseau Simplon : de l'inclusion digitale au génie des alliances


En 2013, Frédéric Bardeau cofonde le groupe Simplon pour former gratuitement au numérique décrocheurs scolaires, chômeurs, ou encore réfugiés. Il adopte une idée venue des États-Unis : l’informatique s’apprend comme une langue dans laquelle il faut s’immerger. La formule a un tel succès que le réseau Simplon comprend maintenant 133 “fabriques” dans 23 pays et forme 5 000 personnes par an, dont 71 % trouvent un travail ou reprennent des études à l’issue de la formation. Pour cela, le réseau multiplie les coopérations avec des organismes variés. Alors qu’il développe une expertise dans ce domaine des alliances, Frédéric Bardeau réalise que ce n’est pas le point fort de ceux qui viennent en aide aux démunis, fréquemment rivaux et “chacun dans son couloir de nage”. Pour remédier à cette faiblesse, il cherche à créer une “Justice League” avec des acteurs “super-héroïques” qui, comme dans les comics, considèrent qu’ils ne peuvent pas sauver le monde seuls. Un vent d’alliances nouveau souffle sur le secteur…

Nos dernières parutions

Prochaines séances - Tout voir

L’improbable transformation numérique de la santé

Séminaire Transformations numériques


Par

L’internet des objets, une révolution pour l'économie du recyclage ?

Séminaire Économie et sens


Par

Après la raison d’être, la raison de venir ?

Séminaire Vie des affaires


Par

  • Benoit SERRE, DRH de L’Oréal France, vice-président de l’ANDRH (Association nationale des DRH)
Le e-commerce décrypté par un champion français

Séminaire Transformations numériques


Par

Accéder à l'agenda

Le journal

Tout changer

  • -

N°152 | Novembre / Décembre 2021

Consulter les anciens numéros

Ouvrages

Il suffisait de leur donner envie...

  • -

Par Patrick Negaret

Comment libérer les énergies dans une organisation publique hiérarchique et traditionnelle ? À travers la transformation de la CPAM des Yvelines (1200 salariés sur 15 sites) racontée de l’intérieur par celui qui l’a conduite, c’est une véritable leçon de mise en mouvement des organisations qui nous est donnée.

Soucieux que le personnel gagne en efficacité tout autant qu’en plaisir au travail, l’auteur a engagé un vaste chantier de libération des énergies avec comme ligne directrice l’autonomisation, la confiance ou encore la reconnaissance. Loin d’appliquer des dogmes managériaux, tels ceux de l’entreprise libérée, il prône une démarche de bon sens, pragmatique, partant du terrain et accordant le droit à l’erreur. Et les résultats sont là : diminution de l’absentéisme et du turnover, amélioration du service rendu aux assurés…

Ouvrages

Prise de parole

1859 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Laura LÉTOURNEAU

Déléguée ministérielle au numérique en santé

29 novembre 2021

L’improbable transformation numérique de la santé

Olivier FRANÇOIS

Directeur du développement de GALLOO

1 décembre 2021

L’internet des objets, une révolution pour l'économie du recyclage ?

Benoit SERRE

DRH de L’Oréal France, vice-président de l’ANDRH (Association nationale des DRH)

10 décembre 2021

Après la raison d’être, la raison de venir ?

Emmanuel GRENIER

PDG, Cdiscount

13 décembre 2021

Le e-commerce décrypté par un champion français

Dominique BUTTIN

Ancien directeur général de Radiall

14 décembre 2021

Tirer le meilleur d'une entreprise patrimoniale : le projet Radiall 2025

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc