• Énergies renouvelables, financement durable et projets de territoires

    Séminaire Économie et sens

    Éric Scotto a beau rêver d’un monde meilleur, où croissance ne rimerait plus avec destruction des ressources de la planète, il n’est en rien un utopiste. Le film Demain, pour lequel il a été associé à la production, démontre d’ailleurs que les solutions durables sont à portée de main. Il en va, désormais, de notre volonté de les déployer. Cette conviction, Éric Scotto la met en œuvre grâce à la société Akuo Energy qu’il a cofondée en 2007, qui développe au plus près des territoires des solutions innovantes de production d’énergies renouvelables, couplées à des bénéfices pour les populations. Éric Scotto se défend pour autant d’être uniquement un philanthrope : au contraire, c’est en prouvant que l’on peut concilier performances environnementale, sociale et financière qu’il entend mobiliser les forces en faveur d’une transition énergétique.

  • Journal n°127 Septembre/Octobre 2017

    Le génie du lieu

  • Stratégies digitales : la bataille de la qualité des contenus

    Pour attirer leurs clients digitaux, les entreprises mobilisent des stratégies très variées mais qui peuvent se résumer ainsi : placer un contenu adapté en face d’une demande d’utilisateur, explicite ou non, pour susciter son engagement. Cette “main invisible” qui oriente les utilisateurs vers les contenus peut s’appeler moteur de recherche (Google…) ou recommandation sociale (like). Elle est, dans tous les cas, de plus en plus sensible à la pertinence et à la fiabilité du contenu. Les textes produits en masse et à bas prix pour remplir les sites, ou encore les contenus générés par l’utilisateur (forums...), chers au web 2.0, se révèlent souvent inadaptés. Savoir générer des contenus de qualité à coût maîtrisé est donc (re)devenu le nerf de la guerre. Habitué des méandres de Google et des process de production de contenus, Guillaume de Lacoste, ancien éditeur, directeur des contenus d’Ooreka, livre ici les clés de l’attractivité par des contenus de qualité.

Nos dernières parutions - Tout voir

Énergies renouvelables, financement durable et projets de territoires


Éric Scotto a beau rêver d’un monde meilleur, où croissance ne rimerait plus avec destruction des ressources de la planète, il n’est en rien un utopiste. Le film Demain, pour lequel il a été associé à la production, démontre d’ailleurs que les solutions durables sont à portée de main. Il en va, désormais, de notre volonté de les déployer. Cette conviction, Éric Scotto la met en œuvre grâce à la société Akuo Energy qu’il a cofondée en 2007, qui développe au plus près des territoires des solutions innovantes de production d’énergies renouvelables, couplées à des bénéfices pour les populations. Éric Scotto se défend pour autant d’être uniquement un philanthrope : au contraire, c’est en prouvant que l’on peut concilier performances environnementale, sociale et financière qu’il entend mobiliser les forces en faveur d’une transition énergétique.

Stratégies digitales : la bataille de la qualité des contenus


Pour attirer leurs clients digitaux, les entreprises mobilisent des stratégies très variées mais qui peuvent se résumer ainsi : placer un contenu adapté en face d’une demande d’utilisateur, explicite ou non, pour susciter son engagement. Cette “main invisible” qui oriente les utilisateurs vers les contenus peut s’appeler moteur de recherche (Google…) ou recommandation sociale (like). Elle est, dans tous les cas, de plus en plus sensible à la pertinence et à la fiabilité du contenu. Les textes produits en masse et à bas prix pour remplir les sites, ou encore les contenus générés par l’utilisateur (forums...), chers au web 2.0, se révèlent souvent inadaptés. Savoir générer des contenus de qualité à coût maîtrisé est donc (re)devenu le nerf de la guerre. Habitué des méandres de Google et des process de production de contenus, Guillaume de Lacoste, ancien éditeur, directeur des contenus d’Ooreka, livre ici les clés de l’attractivité par des contenus de qualité.

Quel avenir pour les coopératives ?


Quel est le point commun entre un groupe bancaire de taille mondiale, comme le Crédit Agricole, une chaîne de grandes surfaces, comme E. Leclerc, et une PME provinciale en liquidation reprise par ses salariés ? Même si, au premier regard, cela peut paraître contre intuitif, toutes ces entreprises sont des coopératives. Dès lors que l’on laisse de côté les idées reçues, le monde coopératif surprend par sa diversité et la richesse des solutions qu’il propose. À la fois héritier des grandes utopies égalitaires du XIXe siècle et acteur économique performant du XXIe siècle, ancré dans les territoires mais aussi inscrit dans la mondialisation, cet univers méconnu surprend par sa diversité et offre des alternatives, parfois aussi inattendues qu’efficaces, à la toute-puissance du modèle libéral dominant.

Conjuguer libération des énergies et transformation de l'entreprise : le nouveau défi du groupe OCP


Le groupe OCP, première entreprise marocaine et acteur majeur dans le secteur des phosphates, a mené entre 2006 et 2011 une transformation radicale qui allait en faire un leader mondial performant et conquérant. Après avoir recruté de nombreux jeunes cadres et lancé pour eux un ambitieux plan de formation complémentaire, le PDG, Mostafa Terrab, a pensé qu’il fallait faire levier sur ces énergies et ces compétences, ainsi que sur la réussite de la première courbe de transformation, pour inventer l’avenir du Groupe. Hicham El Habti a été chargé de coordonner le processus alors baptisé le Mouvement. Progressivement, le travail engagé montre que cette ambition était largement partagée au sein du Groupe, avec une clairvoyance sur laquelle on pouvait s’appuyer. En quelques mois, la dynamique conforte les attentes du PDG, qui donne maintenant au Mouvement l’objectif de transformer le Groupe. Hicham El Habti explique comment ce processus est mené, quels défis il lance et quelles opportunités il offre au management de l’entreprise.

Nos dernières parutions

Prochaines séances - Tout voir

Le maillon manquant : une gouvernance appropriée des territoires

Séminaire Économie et sens


Par

  • Brigitte THIECK, Fondatrice et dirigeante de EcoEthic Professeur associée au Cnam, spécialiste de la RSE Conseiller au CESER IdF
Attirer et cultiver les talents : l'approche de Saint-Gobain

Séminaire Vie des affaires


Par

  • Gwenola HOUDEYE, Directrice du développement RH France, Compagnie de Saint-Gobain
  • Régis BLUGEON, Directeur des affaires sociales, DRH France, Compagnie de Saint-Gobain
Voyage dans la politique culturelle à Nantes

Séminaire Création


Par

Accéder à l'agenda

Le journal

Le génie du lieu

  • -

N°127 | Septembre/Octobre 2017

Consulter les anciens numéros

L'Édito

Concilier compétitivité et solidarité

  • -

Edito du 17 mars 2017

Notre débat “L'inutilité, fléau moderne” a montré qu'il fallait concilier compétitivité et solidarité. 

Compétitivité pour faire en sorte que les productions de biens et services exposées à la concurrence internationale résistent à la pression, et même se développent. Elles sont en effet pourvoyeuses d'emplois directs et indirects et créatrices de richesses économiques. 

Solidarité, car les entreprises sont loin de pouvoir employer tout le monde. Il faut donc développer les productions de biens et services enracinées localement. On en connaît déjà : artisanat, commerce, TPE, administrations, services de santé, Économie sociale et solidaire, etc. Mais elles ne suffisent pas puisqu'il reste encore beaucoup d'inactifs. Si l'on veut éviter que l'inactivité menace la paix civile, il faut donc inventer de nouvelles solidarités et des mécanismes pour rendre finançables des activités utiles mais délaissées, comme dans l'opération territoires zéro chômeurs de longue durée. 

L'École de Paris se veut un lieu où les idées et les expériences nouvelles sont repérées et débattues. Elle a déjà abondamment montré, au rebours des idées reçues, qu'on peut être compétitif sans vivre en enfer et solidaire tout en étant efficace.  

Michel Berry

Lire la suite

Ouvrages

La course à l'innovation, la saga d'Antonio Molina

  • -

Par Luc Hossepied

À l’heure où la métropole lilloise et la nouvelle région des Hauts-de-France veulent s’affirmer comme territoires créatifs et innovants, au rendez-vous du développement durable et de la Troisième Révolution Industrielle, il est un patron – jusqu’ici discret – qui dit « Chiche ! » : Antonio Molina. Avec son programme Verem, il veut faire de la métropole lilloise la capitale mondiale des matériaux complexes. Président du groupe de peinture Mäder et du pôle de compétitivité Matikem, le pôle des matériaux, de la chimie verte et de l’innovation, Antonio Molina a un parcours professionnel atypique. Nous suivons ici son parcours sans faute, ses engagements, ses valeurs ; nous découvrons un ingénieur et un financier. Trop beau ? En acceptant la présidence du pôle Matikem, Antonio Molina veut y appliquer les recettes qui lui ont réussi dans le groupe Mäder : recherche, innovation, partenariat université / entreprise. Dans une région marquée par les mutations du xxe siècle, des hommes comme Antonio Molina sont précieux. Son programme Verem articule les enjeux de l’innovation, de la compétitivité et de l’équité territoriale. Tout ce qu’il aime !

 

Ouvrages

Prise de parole

1595 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Thomas SERVAL

Fondateur et CEO, Kolibree

06 novembre 2017

Transformation digitale : quand les problématiques industrielles refont surface

Brigitte THIECK

Fondatrice et dirigeante de EcoEthic Professeur associée au Cnam, spécialiste de la RSE Conseiller au CESER IdF

08 novembre 2017

Le maillon manquant : une gouvernance appropriée des territoires

Gwenola HOUDEYE

Directrice du développement RH France, Compagnie de Saint-Gobain

10 novembre 2017

Attirer et cultiver les talents : l'approche de Saint-Gobain

Régis BLUGEON

Directeur des affaires sociales, DRH France, Compagnie de Saint-Gobain

10 novembre 2017

Attirer et cultiver les talents : l'approche de Saint-Gobain

Jean BLAISE

Voyage dans la politique culturelle à Nantes

14 novembre 2017

Voyage dans la politique culturelle à Nantes