• De la nage du dauphin à la pompe cardiaque

    Mercredi 23 janvier 2019 | 8h45 - 10h45 Séminaire Management de l'innovation

    En étudiant la nage du dauphin et le mouvement ondulatoire de sa queue, AMS R&D a mis au point un nouveau concept de pompes biomimétiques. Les performances des pompes Wavera® leur ouvrent un marché dans de nombreux domaines industriels, de l’industrie automobile au nucléaire en passant par la pharmacie et l’aéronautique. Dans le domaine médical, AMS R&D a créé, en 2011, une joint-venture qui développe des pompes d’assistance cardiaque n’endommageant pas les cellules sanguines et a déjà levé 35 millions d’euros.

  • L'Institut de l'Engagement : inventer une nouvelle méritocratie républicaine

    Mercredi 6 février 2019 | 9h00 - 11h30 Séminaire Économie et sens

    La promotion sociale en France est verrouillée. Le système n’admet pas les pas de côté, se méfie de l’originalité, est indifférent à l’engagement citoyen. Les voies d’excellence sont des voies royales. Pour rouvrir des voies républicaines et former une nouvelle génération de responsables engagés, Martin Hirsch et Claire de Mazancourt ont créé, en 2012, l’Institut de l’Engagement. Cet Institut repère, grâce à une procédure originale et exigeante, des jeunes qui ont révélé leur potentiel pendant un Service Civique ou un bénévolat, quels que soient leurs origines ou leur parcours scolaire et culturel. Avec l’Institut, ils reprennent des études, trouvent un emploi ou créent une activité. L'Institut recrute 700 lauréats par an sur 3 000 candidats. Il les réunit en promo, leur offre ateliers, rencontres et conférences. Parmi ses lauréats, 90 % réussissent dans leur parcours. Claire de Mazancourt expliquera pourquoi cela marche et présentera les destins des lauréats de cette institution originale.

  • LES ENTREPRENANTS RÉ-INVENTENT LE MONDE


    La chaire Sens & Travail de l'ICAM organise, en partenariat avec l'École de Paris, une journée consacrée aux entreprenants.

    Le Jeudi 7 février 2019, dirigeants, managers, experts, consultants, formateurs, venez challenger vos convictions autour de 14 entreprenants et 150 élèves ingénieurs de 5ème année.

    >> Pour consulter le programme, cliquez ici

  • Les séances de 2016 à découvrir ou redécouvrir


    Vous pouvez dès à présent télécharger gratuitement les comptes rendus des séances de 2016 et des années précédentes. 

    Bonne lecture !

Nos dernières parutions - Tout voir

Les technologies digitales pour la formation et la cybersécurité chez Thales Digital Factory


Pour Thales, acteur majeur de la technologie dont les activités sont très diversifiées, maintenir sa position de leader est crucial. Pour suivre l’évolution toujours plus rapide des technologies et des exigences des marchés, un changement rapide et en profondeur des offres, de la culture et des modes de travail de l’entreprise s’avérait indispensable. C’est sur ce constat que Patrice Caine, le président du Groupe, a fondé sa décision de créer une Digital Factory et de lui confier pour mission d’accélérer les transformations digitales du Groupe et de ses clients, tout en accompagnant les entités business dans leurs propres transformations. Depuis sa création, il y a moins de dix-huit mois, des actions stratégiques ont ainsi été développées avec succès. Parmi celles-ci, les actions d’open innovation avec des start-up et de sensibilisation des salariés au digital ont fait l’objet de retours d’expériences.

Que peut apporter un établissement d'enseignement supérieur à une ville moyenne ?


Les regroupements d’universités et les investissements du Programme d’investissement d’avenir dans des équipements d’excellence visent à rendre les universités visibles à l’échelle métropolitaine, voire à focaliser l’attention sur les établissements les plus attractifs à l’international, disposant d’une certaine masse critique. Pourtant, d’après une étude de l’agence d’urbanisme de Lorient, « ce sont en majorité les petites structures universitaires qui sont les plus performantes en termes d’insertion professionnelle des étudiants ». Comme le démontrent l’École des mines d’Alès et l’Université Bretagne Sud, les établissements d’enseignement supérieur de villes moyennes parviennent à nourrir une complicité sans pareille avec les acteurs socioéconomiques de leur territoire, qui profite autant aux étudiants qu’aux entreprises, aux collectivités et aux citoyens. Ils tirent de leur petite taille et de leur proximité immédiate avec la réalité économique des atouts auxquels n’ont pas accès les plus grands.

Nos dernières parutions

L'Édito

Basculements merveilleux

  • -

Edito du 11 décembre 2018

« Je suis en retard, je suis en retard ! » Alors qu’elle s’ennuyait, l’attention d’Alice est attirée par un lapin qui parle. Elle est intriguée quand elle constate qu’il tient une montre et porte un gousset. Elle le suit jusqu’à son terrier, où elle est entraînée dans une longue chute. Et là, c’est le basculement ! Dans un monde aux lois différentes, faisant la part belle à l’absurde, qui remet en cause l’ordre établi, un monde où règne l’excès et où le temps est déréglé…

Laure Leroy s’ennuyait-elle ? Quoi qu’il en soit, l’éditrice a vu passer mille et un lapins ressassant qu’ils étaient en retard dans des langues diverses, et dont les terriers ouvraient sur des mondes inconnus et fascinants. En refondant sa maison d’édition, elle a décidé de la faire basculer dans les littératures des langues dites rares, un monde plus complexe au premier abord, mais d’une richesse incommensurable une fois apprivoisé. En faisant le choix de ce monde peu connu, Zulma s’est construit une place à part dans l’édition française.

La fabrication additive, encore à ses balbutiements, le véhicule électrique, qui n’était alors qu’un pari lointain, ou les champions cachés ont été comme l’étonnant lapin d’Alice respectivement pour Michelin, Renault et les services économiques de l’État en région. Ils ont intrigué, on les a suivis, et un basculement s’est produit. La fabrication additive réduit les délais de réalisation des moules et améliore notablement la performance des pneus. Comme le véhicule électrique, elle entraîne une reconfiguration complète du marché, ses standards, ses chaînes de valeur, ses écosystèmes. Michelin et Renault ont gagné une avance décisive en se familiarisant avec ces mondes.

En s’intéressant aux champions cachés, des entreprises qui n’étaient pas dans son champ de vision, l’État a découvert un trésor insoupçonné dans le cadre d’une expérimentation en Normandie. L’action publique se rebâtit dans une inversion de perspective, autour des entreprises qui décollent plutôt que des filières qui s’essoufflent, et les relations État-entreprise prennent des formes nouvelles.

Aux Mureaux, le basculement est cognitif. Imaginer la ville, à la réputation désastreuse, comme une destination touristique paraît impossible. Sauf à se dire… que cela n’a rien d’impossible. C’est alors une réalité tout autre qui se dessine et petit à petit, à force de conviction, des possibilités se font jour. Sous l’impulsion de Jean-Marc Sémoulin, ce sont de plus en plus d’acteurs et habitants de la ville qui se prennent à rêver et participent à la réalisation du rêve.

Se retrouver du jour au lendemain dans un univers dont les lois nous sont inconnues… L’impact de l’œuvre de Lewis Carroll sur notre imaginaire tient sans doute à l’universalisme du thème du basculement et à l’angoisse qu’il peut générer. Sortir de sa zone de confort, injonction à la mode, traduit en creux cette difficulté à passer dans un contexte inconnu. Il tient aussi à ce que cette angoisse se double d’une promesse ténue de l’accès à un monde dans lequel suivre un lapin en retard peut vous donner une longueur d’avance. Un pays des merveilles ?

Thomas Paris

Édito du Journal de l'École de Paris du management n°134

 

Lire la suite

Prochaines séances - Tout voir

De la nage du dauphin à la pompe cardiaque

Séminaire Management de l'innovation


Par

L'Institut de l'Engagement : inventer une nouvelle méritocratie républicaine

Séminaire Économie et sens


Par

Transformations numériques : nouvelles découvertes

Séminaire Transformations numériques


Par

Accéder à l'agenda

Le journal

Basculements merveilleux

  • -

N°134 | novembre/décembre 2018

Consulter les anciens numéros

Ouvrages

Rage d'exister

  • -

Par Philippe Aubert et Sophie Jacolin

« Aujourd’hui, je prends la parole avec ce livre. Je prends la parole, pourtant jamais je n’ai prononcé le moindre mot.

De moi, on ne comprend de prime abord que le rire – je n’en suis pas avare – et, pour peu qu’on y prête attention, mes enthousiasmes et mes refus. Pour le reste, mes interlocuteurs doivent s’armer de patience et me décrypter lettre après lettre, mot après mot. Certains maîtrisent mon code : l’épellation.
Avec les autres, je coiffe ma “licorne”, un casque doté d’une antenne grâce à laquelle je parviens, au prix d’efforts, à désigner des lettres sur un panneau fixé devant mon fauteuil.

Je m’appelle Philippe Aubert, j’ai 37 ans et je suis invalide moteur cérébral athétosique – quatre mots auxquels on voudrait souvent réduire mon identité. En d’autres termes, je suis rivé à un fauteuil et j’ai besoin d’aide pour le moindre geste de la vie quotidienne : me lever, me coucher, me nourrir, faire ma toilette, lire, écrire, aller au cinéma, boire un verre avec des amis, voyager… Ceci est mon histoire, mon combat, l’expression de ma rage d’exister ! » – Philippe Aubert

 

Ce livre est né d'une séance marquante du séminaire Économie et sens, « Je serai un homme », qui nous fit découvrir le destin hors du commun de Philippe Aubert et Jackson Sintina.

 

Ouvrages

Prise de parole

1669 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Erik GUILLEMIN

PDG et fondateur de AMS R&D

23 janvier 2019

De la nage du dauphin à la pompe cardiaque

Claire de MAZANCOURT

Directrice générale de l'Institut de l'Engagement

6 février 2019

L'Institut de l'Engagement : inventer une nouvelle méritocratie républicaine

Christophe DESHAYES

Animateur du séminaire Transformation numériques, DigitalMatters

11 février 2019

Transformations numériques : nouvelles découvertes

Jean de LA ROCHEBROCHARD

Partner, Kima Ventures

12 février 2019

La création d'entreprise à haute fréquence

Joël RUET

Chercheur au CNRS (CRG de l'École polytechnique), président fondateur de The Bridge Tank

20 février 2019

Comment la stratégie chinoise d’innovation façonne le “capitalisme vert” mondial

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc