Pierre GILLET-LEGRAND

Banquier devenu chef d’entreprise durant plus de trente-cinq ans ; désormais à la retraite, il est président de BIP Humanitaire (Base Internationale de Projet), où il attache beaucoup d’importance aux équilibres financiers lors de la présentation des projets permettant ainsi la pérennité de l’association ; le nouveau développement dans le cadre de l’accord avec l’AP-HP augure un potentiel certain de BIP pour son aide apportée au tiers monde.

A participé à la séance suivante

La logistique des bonnes intentions


01 mars 2017 | Séminaire Économie et sens | Compte rendu de séance