Podcast : Connaître ou punir les erreurs ?


Christian MOREL

Sociologue, auteur des Décisions absurdes (Gallimard)


Christian SICOT

Ancien chef de service de réanimation, Ancien secrétaire général du SOU Médical, société d'assurances des professions de santé


Daniel SOULEZ LARIVIÈRE

Avocat au barreau de Paris, Soulez Larivière & Associés

Séminaire Les Invités de l'École de Paris | lundi 19 octobre 2009 - 19h - 21h15

Lorsque des erreurs sont commises, la réponse habituelle est la punition. Toutefois, des organisations s'orientent vers une politique de non-punition, fondée sur l'idée que l'absence de sanction est plus efficace pour lutter contre les erreurs, notamment parce qu'elle favorise les retours d'expérience et la diffusion des recommandations pour éviter les récidives. Cette approche tend à être adoptée dans les organisations à haut risque, ce qui aboutit à un paradoxe : ce sont des organisations où les conséquences des erreurs sont les plus graves qui punissent le moins ces erreurs. Mais alors, comment purger les passions quand, après une catastrophe, la solidarité joue à plein entre le public et les victimes ?

Introduction

- +
0:00 - 03:34

Télécharger

Exposé de Christian Morel

- +
0:00 - 28:06

Télécharger

Exposé de Christian Sicot

- +
0:00 - 20:21

Télécharger

Exposé de Daniel Soulez Larivière

- +
0:00 - 20:40

Télécharger

Première partie du débat

- +
0:00 - 22:55

Télécharger

Deuxième partie du débat

- +
0:00 - 19:17

Télécharger