L'art et la commande publique : marier la carpe et le lapin


Sylvie VEYRAC

Directrice du projet Œuvre d’art , Prolongement de la ligne A et de la ligne B du métro de Toulouse

Séminaire Création | mardi 19 mars 2013 - 8h45 - 11h

L’art a toute sa place dans l’espace public, et la commande publique a toute sa place dans l’économie de l’art… Ce mariage qui relève de l’évidence tient pourtant du défi dans sa réalisation. Au-delà de l’opposition structurelle entre le fonctionnement bureaucratique de la sphère publique et celui, plus transgressif, de la création artistique, ce sont des logiques différentes qu’il s’agit de concilier pour accueillir l’art dans l’espace public. Directrice d’un projet de commande de vingt trois œuvres d’art pour le métro de Toulouse, Sylvie Veyrac a pu, huit années durant, éprouver la réalité de ce mariage périlleux. Plus encore, elle a constaté que son rôle était celui de mettre en relation constructive des logiques et des univers dont les objectifs sont divergents voire contradictoires, comprendre et préserver l’intention initiale, le geste de l’artiste, l’acte de création, à travers un dédale de contraintes de tous ordres.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc