Mac Guff, le studio parisien qui a séduit Hollywood


Jacques BLED

Président d’Illumination Mac Guff

Séminaire Création | mardi 6 mai 2014 - 8h45 - 11h00

En achetant un studio parisien en 2011, Universal Studios entendait en faire son département d’animation. Depuis, Illumination Mac Guff a réalisé Moi, moche et méchant 2, l’un des énormes succès de l’année 2013. Pourquoi la major s’est-elle intéressée à ce studio ? Parce qu’il s’appuyait sur des talents reconnus, qu’il disposait d’une très bonne technologie, et qu’il avait fait la preuve de l’efficacité de son process. Mac Guff, créé au milieu des années 1980 dans la même mouvance que Pixar, s’était retiré de l’animation pour y revenir vingt ans plus tard comme prestataire (Azur et Asmar, Chasseur de dragons, Moi, moche et méchant) quand le marché français de l’animation s’est développé. L’arrivée d’Universal lui donne des moyens considérables ; son effectif passe de cent trente personnes à six cents, et il attire des gens qui ont travaillé avec Spielberg, DreamWorks ou Pixar. Il s’agit désormais de tirer le meilleur des moyens et méthodes d’Universal tout en préservant ce qui a fait la force du studio.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Cette séance a été publiée dans le n°110 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé L'esprit de coopération.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc