Produire en France : le retour ?


Franck NARO

Directeur de l’usine Renault Georges Besse de Douai

Séminaire Vie des affaires | vendredi 3 octobre 2014 - 9h30 - 12h00

Après une période de délocalisations, il semble que la tendance s’inverse et que les industriels français recommencent à considérer notre pays comme un lieu de production industrielle. Renault, qui réalise désormais un tiers de ses fabrications en France, a vu son usine de Douai baisser sa production des deux tiers ces dix dernières années et ses effectifs fortement diminuer. Mais, désormais, dans le cadre de son accord de compétitivité français, la stratégie du Groupe vise à renforcer ses investissements sur ses sites situés sur le territoire national et projette de faire croître significativement ses volumes à l’horizon 2017. Nouvelles gammes de véhicules, innovation, exigences accrues de qualité, efforts de productivité, nouveau pacte social, partenariat avec les meilleurs : après plusieurs années où la croissance de Renault s’est appuyée d’abord sur l’international, l’exemple de l’usine de Douai montre comment l’avenir d’un constructeur historique se jouera aussi sur son territoire d’origine.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE

Cette séance a été publiée dans le n°113 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Lumière sur les entreprenants.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc