Des “start-up d'État” pour transformer en souplesse l'Administration


Pierre PEZZIARDI

Entrepreneur en résidence, secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP)


Henri VERDIER

Directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication de l’État – SGMAP

Séminaire Transformations numériques | lundi 15 février 2016 - 17h30 - 19h30

Ils ne croient plus en une société hypercentralisée et refusent de se résigner. Avec les “start-up d’État”, ils conduisent l’innovation au cœur du système pour essayer d’en régler le plus grand nombre possible de problèmes. Entrepreneur en résidence au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), Pierre Pezziardi a trouvé un allié de poids en la personne d’Henri Verdier, ancien président de Cap Digital récemment promu directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC). Parmi leurs faits d’armes, il y a la mise en ligne du portail national data.gouv.fr, qui donne accès gratuitement aux données publiques, ou le lancement du site La Bonne Boîte, grâce auquel les demandeurs d’emploi peuvent connaître les entreprises qui recrutent près de chez eux. Chacun de ces services 2.0 a été conçu en six mois par de petites équipes, avec un budget réduit et selon une méthode éminemment numérique, fondée sur la confiance, par défaut, et le pouvoir rendu aux agents de l’intérieur.

Ce séminaire est organisé en collaboration avec Cap Digital

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisa RÉVAH

Cette séance a été publiée dans le n°120 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé La révolution sourde.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc