Pierre-François BERNARD

Ecce Terra, Le territoire en mouvement

Séminaire Économie et sens | mercredi 01 février 2017 - 9h00 - 11h30

Après des siècles de centralisme, durant lesquels l’État était seul en charge de l’intérêt général, la tendance s’inverse. Amorcé en 1982, le mouvement de décentralisation s’accentue sous les influences conjointes de la réduction des ressources de l’État, des menaces environnementales et du développement de l’économie sociale et solidaire. La prise de conscience que le modèle de l’individualisme consumériste touche ses limites amène également à repenser la nécessité du lien social et des solidarités de proximité. Le territoire s’inscrit alors comme une évidence, dès lors qu’il ne se réduit pas à un espace administratif clos mais s’anime par la rencontre d’intérêts individuels divers, articulés autour de projets communs. Reste à mettre en œuvre une ingénierie qui permette à ces acteurs locaux de s’approprier les innovations sociales issues de ce processus de coconstruction.

Séance organisée en collaboration avec Le RAMEAU et le Collège des Bernardins. 

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE