Un fonds de capital-risque dédié à la chimie du renouvelable


Denis LUCQUIN

Président de Sofinnova Partners

Séminaire Management de l'innovation | mardi 20 juin 2017 - 8h45-10h45

Sofinnova, une des premières sociétés de capital-risque en Europe, créée en 1972, a fait évoluer son activité pour se consacrer aux start-up des sciences de la vie et aux innovations thérapeutiques. En 2009, elle investit dans un projet de chimie renouvelable : la start-up BioAmber développe une technologie de production de l’acide succinique par fermentation, dans des levures. Le carbone biologique remplace le carbone fossile. En 2016, Sofinnova lance la création d’un fonds dédié à la chimie du renouvelable. Aux investisseurs institutionnels comme la BPI, le FEI et la fondation Novo A/S, se sont joints des industriels venant de la pétrochimie (Total), de la chimie (Michelin) et de l’agriculture (Avril, Unigrains). L’analyse des cibles d’investissement sur la base de leur empreinte carbone montre des réductions potentielles de 35 à 80 % des émissions de gaz à effet de serre. Serait-ce l’annonce d’une transition écologique de l’industrie chimique ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°130 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Le temps des catalyseurs.