Heliatek : les films photovoltaïques, de la paillasse à l'usine

Séminaire Management de l'innovation | mercredi 23 mai 2018 - 17h00 - 19h00

Plutôt que de panneaux solaires lourds, opaques et au format contraignant, ne pourrait-on pas couvrir les toits et les façades d’un film adhésif souple et léger, qui se poserait aussi facilement qu’une moquette ? Et pourquoi ce film ne couvrirait-il pas aussi nos voitures, téléphones et ordinateurs, faisant de chaque objet une source d’électricité à faible empreinte carbone ? Avec Heliatek, ce rêve devient réalité. Cette spin-off des universités de Dresde et d’Ulm a su convaincre des industriels comme ENGIE et BASF d’accompagner le développement de sa technologie clé pour la transition énergétique. Il lui a fallu passer d’un démonstrateur de laboratoire universitaire à une ligne de fabrication industrielle, mais aussi évoluer de “l’esprit start-up” vers une organisation rigoureuse et disciplinée. Son développement a bénéficié d’un écosystème idéal en Saxe, apte à soutenir des technologies disruptives dans le long terme.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc