Une révolution quaternaire pour éviter les désordres de l'ubérisation


Michèle DEBONNEUIL

Administratrice de l'INSEE, inspectrice générale des finances, auteur de La révolution quaternaire – Créer 4 millions d'emplois, c'est possible !

Séminaire Vie des affaires | vendredi 5 octobre 2018 - 9h30 - 12h00

Après avoir défendu son plan de développement des services à la personne lorsque Jean-louis Borloo était ministre de l’Emploi, Michèle Debonneuil milite en faveur d'une “révolution quaternaire”. La généralisation des modèles à “coût marginal nul”, du genre Uber, qui se bornent à mettre en relation des travailleurs indépendants et des clients, conduira à une robotisation des emplois et à un grave désordre social. La seule riposte possible est de développer des services de qualité satisfaisant de façon totalement nouvelle l’ensemble des besoins, et qui ne pourront pas fonctionner sans intermédiaire. Si chaque Français emploie deux heures par semaine des personnes intégrées dans ces bouquets de solutions, nous pourrions créer plus de 4 millions d'équivalents temps-plein. Les difficultés ne manquent pas, bien sûr, car c'est vraiment une révolution, mais Michèle Debonneuil avance dans l'expérimentation avec La Poste, Allianz, Fnac-Darty, Crédit Mutuel et quelques autres…

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc