Les limites des réseaux de PMI à l'italienne : le cas du secteur biomédical


Default speaker image

Alessandro BARONCELLI

Université de Bologne

Séminaire Confidences | lundi 12 mai 1997

Les réseaux de PMI à l'italienne sont des structures organisationnelles à la mode car ils évoquent la flexibilité, l'adaptation, l'innovation, la coopération, l'entrepreneurship... Autant de qualités que l'on attend désormais d'une entreprise compétitive. Alessandro Baroncelli, professeur à l'Université de Bologne, a étudié le cas particulier du réseau du secteur bio-médical dans le district de Mirandola. Son analyse révèle de bons résultats en termes de capacité d'innovation et de part de marché mondial. Cependant, si les relations en réseaux sont performantes en recherche et en production, en revanche, elles sont inexistantes en matière de commercialisation. Il s'agit là d'une sérieuse limite des structures en réseaux en tant que modèle organisationnel.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sylvie CHEVRIER

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc