La Chine se libéralise, est-ce une bonne nouvelle ?


Victor MABILLE

Ingénieur des mines, auteur d’un mémoire sur l’ouverture de la Chine à la concurrence


Default speaker image

Arthur NEVEU

Ingénieur des mines, auteur d’un mémoire sur l’ouverture de la Chine à la concurrence

Séminaire Vie des affaires | vendredi 11 septembre 2020 - 09h30 - 12h00 | MINES ParisTech (60, boulevard Saint-Michel - Paris)

Selon l'évolution des mesures sanitaires liées à la Covid-19, cette séance se déroulera en présentiel et/ou en visioconférence. Nous vous tiendrons informés au plus tôt.

Alors qu’elles étaient les bienvenues pour favoriser le développement industriel chinois dans les années 2000, les entreprises européennes connaissent maintenant de plus en plus de difficultés pour pénétrer le marché chinois. Loin de l’image d’une Chine qui développe des champions nationaux en leur réservant le marché intérieur avec un protectionnisme agressif, les industriels interrogés par Victor Mabille et Arthur Neveu décrivent désormais une nouvelle phase : dans beaucoup de secteurs, la Chine a atteint la même maturité industrielle que les entreprises occidentales. Pour continuer à se développer, elle n’a aujourd’hui plus besoin de mesures protectionnistes, mais au contraire cherche à normaliser son économie et à pleinement intégrer le multilatéralisme mondial. Ses champions nationaux ont besoin d'un cadre compétitif propice aux innovations plutôt que d’un blocage de la concurrence par le gouvernement. Cette ouverture ne rend pourtant pas le marché chinois plus facile d’accès pour des entreprises françaises...

Arrêt des inscriptions le jeudi 10 septembre 2020 à 15h00

Entreprises : 57 € - Individuel : 37 € - Sponsor : Gratuit - Tarif étudiant : Gratuit
Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc