Après les tempêtes de décembre 1999


Bruno DESCOTES-GENON

Directeur adjoint EDF GDF Services Morbihan

Séminaire Vies collectives | jeudi 29 juin 2000

La tempête de décembre 1999 a particulièrement touché la Charente-Maritime, provoquant la coupure quasi générale de l’électricité. La direction de l’EDF s’était donné comme objectif de rétablir le courant dans les meilleurs délais et par tous les moyens possibles. Dans les cinq jours qui ont suivi la tempête, plus de 80 % des usagers victimes de la coupure au niveau national avaient été à nouveau alimentés en électricité. Compte tenu de l’ampleur des dégâts, cette performance a été réalisée grâce a une aide massive, en hommes et en matériel, venant d’autres pays, de services de l’État, et de départements non touchés par la crise. Si le public a globalement bien réagi à une telle catastrophe, il la supporterait sans doute moins bien si elle se renouvelait. Raison de plus pour prendre les dispositions qui s’imposent afin d’en limiter les effets.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Cette séance a été publiée dans le n°28 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Demandez-moi l'impossible .

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc