Comment peut-on être petit éditeur ?

Séminaire Vie des affaires | vendredi 4 avril 2003

Créaphis, maison d’édition et agence culturelle, publie une dizaine de livres par an dans le domaine des sciences sociales, de la photographie et de l’architecture, avec un tirage variant de quinze exemplaires à sept mille, et un chiffre d’affaires annuel de deux cent mille euros. Son fondateur, Pierre Gaudin, fait ainsi partie des huit cents petits éditeurs qui se partagent 2 % du chiffre d’affaires de l’édition en France. Confronté à une concurrence sévère et aux problèmes de diffusion et de distribution, le petit éditeur, loin d’être l’aimable dilettante qu’on imagine, doit, pour survivre, fabriquer des livres qui se vendent. Pierre Gaudin a pour cela quelques atouts dans sa manche : la souplesse de sa ligne éditoriale, la richesse de son offre de prestations, et un très grand professionnalisme, en dépit de la petite taille de son entreprise.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°44 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Débrouillards et virtuoses.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc