Royal Canin : le L'Oréal des animaux ?


Henri LAGARDE

PDG de Royal Canin

Séminaire Vie des affaires | vendredi 9 novembre 2001

Il n’est pas rare d’observer de grands chiens suivant péniblement leur maître, leur arrière-train rendant leur marche difficile. On ignore généralement que cela est dû le plus souvent à une alimentation inadaptée pendant leur croissance. En effet l’organisme des chiens a des besoins nutritionnels qui varient avec leur âge, leur niveau d’activité, mais aussi leur race. Il en est de même pour les chats. Comme les propriétaires de ces animaux souvent adulés sont de plus en plus soucieux de leur santé, ils hésitent de moins en moins à leur donner ce qu’il y a de mieux sur le marché. Quand on sait qu’il y a 8 millions de chiens et 9 millions de chats en France, on comprend que le potentiel du marché international de la “nutrition santé” puisse être gigantesque. Henri Lagarde dévoile la manière dont son entreprise est devenue leader européen dans ce domaine, reste à la pointe de l’innovation, et gagne sans cesse des parts de marché en dépit d’une vive concurrence internationale.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Cette séance a été publiée dans le n°36 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Patrons.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc