Peut-on résister à Hollywood ?


David KESSLER

Directeur général du Centre national cinématographique


Thomas PARIS

Centre de recherche en gestion de l'École polytechnique


Vijay SINGH

Cinéaste et romancier

Séminaire Les Invités de l'École de Paris | lundi 10 juin 2002

Les films de Hollywood réalisent 85 % des recettes des salles de cinéma du monde entier et menacent toujours plus les industries cinématographiques des autres pays. Si l’ “usine à rêves” fascine encore beaucoup, son règne sans partage suscite aujourd’hui de nombreuses peurs car avec ses films, c’est une conception industrielle du cinéma qu’Hollywood impose, mais c’est aussi l’American way of life qu’elle exporte. Depuis longtemps, des pays résistent. En la matière, l’Inde et la France sont très bien placées, avec des modèles radicalement différents, dont la comparaison soulève la question de la diversité culturelle : qu’est-ce que cela veut dire en pratique, et quels objectifs peut-on défendre face au rouleau compresseur hollywoodien ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Thomas PARIS

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc