Sagem : les mystères de l’actionnaire salarié


Grégoire OLIVIER

Président du directoire de Sagem

Séminaire Vie des affaires | vendredi 4 octobre 2002

Sagem est une entreprise pas comme les autres. Nombre de préceptes classiques du management anglo-saxon y restent lettre morte, ce qui a de quoi dérouter les analystes financiers. Malgré la morosité ambiante, elle tire bien son épingle du jeu. Adepte de la diversification, elle décline sa maîtrise de l’électronique high-tech au gré de ses innovations et de ses paris atypiques, tels que poursuivre avec succès dans la production de fax quand l’internet est en plein essor, tout en étant par ailleurs spécialiste du guidage de missiles ou passée maître en centrales inertielles pour sous-marins nucléaires. Cette entreprise de taille modeste, comparée à celle des géants dont elle est concurrente, se distingue par l’énergie que déploient ses salariés à la défendre contre vents et marées. Leur atout majeur : ils en sont le principal actionnaire depuis bientôt vingt-cinq ans.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Cette séance a été publiée dans le n°39 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Le profit n'est pas tout.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc