Le Club de Montréal a dit... une conspiration pour la gestion par projets


Yves DUBREIL

Directeur de programme, Renault


François JOLIVET

Praticien de la conduite des grands chantiers ; consultant


Christian NAVARRE

Professeur à l’université d’Ottawa

Séminaire Vie des affaires | vendredi 4 juillet 2003

En 1989, Renault lançait son organisation par projets. Huit personnes concernées de près par cette aventure se sont rapidement réunies à Montréal. Leur but : réfléchir à la façon de mener un projet pour qu’il aboutisse au plus vite et au meilleur coût. Le Club de Montréal était né. Aujourd’hui il compte vingt et un membres parmi lesquels des praticiens de la conduite de projets, des dirigeants d’entreprise, des chercheurs, des professeurs et des consultants ; ils travaillent ensemble sur le mode de l’auto-apprentissage. Ils livrent les leçons qu’ils ont tirées de leurs expériences vécues, et dévoilent les modalités de fonctionnement d’un club devenu presque mythique.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Cette séance a été publiée dans le n°46 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Aventures un peu folles.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc