La machine Matignon : le fonctionnement du cabinet du Premier ministre


Thierry WEIL

École des mines de Paris ; ancien conseiller technique pour la recherche et la technologie au cabinet de Lionel Jospin

Séminaire Vie des affaires | vendredi 3 octobre 2003

Il y a presque vingt ans, lors d’une séance du séminaire “Ethnographie des organisations”, ancêtre de l’École de Paris, Philippe Roqueplo a témoigné du fonctionnement d’un cabinet ministériel, cherchant l’intelligence de ce qu’il décrivait comme « un souk efficace et nécessaire ». Thierry Weil complète ce point de vue en présentant certains aspects du fonctionnement quotidien du cabinet du Premier ministre, formidable machine à gérer les crises et à rendre les arbitrages urgents, dans un débat permanent au sein duquel, en principe, tous les intérêts concernés sont représentés. Ont cependant été opposées à l’orateur les limites bien connues du système : l’inégalité fondamentale entre ministères dominants, notamment Bercy, et ministères dominés ; la faiblesse des sanctions personnelles positives ou négatives ; ou encore la frontière imperméable entre cabinets et Administration et la pratique imposée et généralisée du téléphone arabe, source permanente de désinformation…

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°45 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Ces organisations qui ont une âme.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc