La machine Matignon : le fonctionnement du cabinet du Premier ministre


Thierry WEIL

École des mines de Paris, ancien conseiller technique pour la recherche et la technologie au cabinet de Lionel Jospin

Séminaire Vie des affaires | vendredi 3 octobre 2003

Il y a presque vingt ans, lors d’une séance du séminaire “Ethnographie des organisations”, ancêtre de l’École de Paris, Philippe Roqueplo a témoigné du fonctionnement d’un cabinet ministériel, cherchant l’intelligence de ce qu’il décrivait comme « un souk efficace et nécessaire ». Thierry Weil complète ce point de vue en présentant certains aspects du fonctionnement quotidien du cabinet du Premier ministre, formidable machine à gérer les crises et à rendre les arbitrages urgents, dans un débat permanent au sein duquel, en principe, tous les intérêts concernés sont représentés. Ont cependant été opposées à l’orateur les limites bien connues du système : l’inégalité fondamentale entre ministères dominants, notamment Bercy, et ministères dominés ; la faiblesse des sanctions personnelles positives ou négatives ; ou encore la frontière imperméable entre cabinets et Administration et la pratique imposée et généralisée du téléphone arabe, source permanente de désinformation…

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°45 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Ces organisations qui ont une âme.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc