C'est impossible, donc nous réussirons : le redressement de la mine de Jérada


Amar DRISSI

Administrateur-délégué de la Mine de Jerada - Charbonnages du Maroc

Séminaire Vie des affaires | vendredi 8 avril 1994

Peut-on, va-t-on fermer la mine ? Jerada est au bord du gouffre. Arrive un gestionnaire venu d'ailleurs. Bien que formé à la haute finance américaine et nullement à la mine il tient des propos d'une folle hardiesse : "La situation est désespérée, nous avons donc une chance". Le redressement opéré a de quoi faire méditer le précepte du philosophe Samuel Johnson : "La perspective de la pendaison concentre merveilleusement l'esprit".

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc