L’assureur face à ses risques


Daniel BLANCHARD

Président de l’Institut des actuaires, Directeur général de Groupama Assurances

Séminaire Vie des affaires | vendredi 5 mars 2004

La problématique de l’assureur ou du réassureur est de respecter les contrats souscrits avec ses clients en les indemnisant en cas de sinistre, tout en veillant à ne jamais perdre ses fonds propres, ce qui lui interdirait d’exercer. À l’inverse, il lui faut renforcer sa capacité à couvrir de nouveaux risques, tout en augmentant ses résultats, condition première pour être bien coté en Bourse et donc intéresser des investisseurs. Or l’équilibre est d’autant plus précaire que l’avenir est incertain : le coût des sinistres n’est connu qu’a posteriori ; les récentes catastrophes ont à cet égard de quoi inquiéter les assureurs. Pour évaluer l’avenir, ils font appel à des actuaires qui se livrent à de savants calculs et construisent des modèles permettant, dans un contexte concurrentiel, d’ajuster des stratégies comme la sélection des risques, leur tarification, le recours à la réassurance. Daniel Blanchard aborde, en tant qu’actuaire et assureur, l’ensemble de cette problématique.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc