Default speaker image

Michel TEYSSEDRE

Vice-président d’EMEA, Strategic Business Opportunities

Séminaire Management de l'innovation | mercredi 12 mai 2004

L’informatique d’aujourd’hui est en pleine mutation, l’outil informatique traditionnel est indissociable de la transformation des processus dans l’entreprise, la révolution sera totale, tant pour les utilisateurs que nous sommes – avec des interfaces beaucoup plus conviviales – que pour les entreprises qui disposeront de capacités de traitement et de stockage insoupçonnables. Face à cette évolution, IBM a choisi d’investir dans la valeur ajoutée. Le groupe privilégie tout ce qui permet d’offrir un plus à ses clients : plus de technologies avec le grid, la virtualisation ou l’autonomic computing mais aussi, et surtout, plus d’expérience spécifique dans l’industrie du client, combinant la connaissance des processus métiers et des technologies ; le rachat de Price Water House, s’inscrit dans cette logique. Moderniser l’informatique de ses clients mais tirer les conséquences ultimes des nouvelles technologies en réorganisant complètement les méthodes de travail, les process, des entreprises, c’est la stratégie business on demand d’IBM.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Paul-Roland VINCENT

Cette séance a été publiée dans le n°50 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé L'esprit de conquête.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc