Survivre à l’explosion de la bulle ?


André MICHEL

PDG de Aureus-Pharma


Dominique JACQUET

Professeur à Paris X-Nanterre et à l'INSEAD-CEDEP

Séminaire Management de l'innovation | mercredi 19 janvier 2005

Les start-ups ont besoin de capitaux pour financer leurs premiers pas. Parfois, les marchés de capitaux sont liquides, mais il arrive que les lendemains d’explosion de bulle spéculative rendent les investisseurs particulièrement frileux, même si l’entreprise en quête de financement présente un modèle de développement raisonnable, une vraie compétence technologique et des clients crédibles. Confrontée à cette difficulté, la société Aureus Pharma a heureusement pu recourir à un plan B qui, grâce à l’identification et à l’exploitation de son patrimoine de compétences, lui a permis de générer les cash-flows nécessaires à sa survie, en attendant des jours meilleurs. Cette analyse du patrimoine de compétences, actif incorporel de l’entreprise, est malheureusement absente de beaucoup de présentations financières d’entreprises, ce qui fausse l’analyse du risque et peut conduire à de graves difficultés financières.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc