Le festival d'Angoulême, catalyseur des mutations de la bande dessinée


Jean-Marc THÉVENET

Directeur général du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

Séminaire Création | mardi 8 novembre 2005 - 8h45 - 10h45

Né il y a trente ans de la volonté d’un passionné, coïncidant avec un renouveau créatif porté par le lancement de nombreuses revues spécialisées, le Festival international de la bande dessinée rencontra un succès immédiat, obtint une reconnaissance internationale et s’affirma comme le lieu d’éclosion d’auteurs nouveaux. Aujourd’hui, alors qu’il est devenu un événement et une institution phares pour le monde de la bande dessinée, le festival reste fragile, et son ancrage local très précaire, malgré les nombreuses initiatives qui ont contribué à forger un destin de l’image à Angoulême et à sa région. Au moment où la bande dessinée européenne connaît de grandes mutations, avec l’avènement du star-système, l’arrivée des mangas ou encore les perspectives de rapprochement inéluctable avec les mondes de l’animation et du jeu vidéo, le festival doit entrer dans une nouvelle phase de son histoire.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Jean-Yves BARBIER

Élisabeth HIMBER

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc