Sophia Antipolis 1960 - 2005, le destin d'une idée folle


Default speaker image

Michel QUERE

Directeur de recherche CNRS-CREDEG et OFCE-DRIC


Default speaker image

Jacques MASBOUNGI

Directeur général délégué SAEM Sophia Antipolis Côte d'Azur


Pierre LAFFITTE

Sénateur (Alpes-Maritimes)

Séminaire Entrepreneurs, villes et territoires | mercredi 7 décembre 2005 - 8h45 - 10h45

En 1960, Pierre Laffitte, alors directeur de la recherche de l’École des mines de Paris, publiait dans Le Monde un article visionnaire, Le Quartier Latin aux champs. En 1970 le projet est lancé dans les garrigues de l’arrière-pays de Nice à partir d’une initiative privée, Savalor, présidé par Pierre Laffitte, et dont le directeur d’Armines était le trésorier. Après les premières réussites, une extension est décidée avec l’appui de la CCI, du département et de l’État. L’opération conduit à réaliser un pôle d’attraction universitaire et technologique. Aujourd’hui, le prototype que constitue Sophia Antipolis est mondialement reconnu et a suscité de nombreux autres projets de technopoles en France.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc