Existe-t-il un modèle démocratique commun pour l'entreprise, l'association, la ville ?


Élisabeth BOURGUINAT

Secrétaire de l’association Accomplir


Michel HERVÉ

PDG d'Hervé Thermique


Christophe ASSENS

Maître de conférence à l’université de Versailles–Saint-Quentin


Alain d’ IRIBARNE

Directeur de recherche au CNRS

Séminaire Vies collectives | jeudi 18 mai 2006 - 9h - 11h30

En janvier 2006, Michel Hervé a présenté à l’École de Paris le fonctionnement de son entreprise Hervé Thermique : ligne hiérarchique réduite, auto-évaluation, auto-objectifs, autodidactie, autonomie et responsabilité individuelles, management collectif, gestion collective des règles, transparence et communication intense donnent à cette entreprise un fonctionnement qu’Élisabeth Bourguinat qualifie de démocratique, même si Alain d’Iribarne conteste l’emploi de ce terme, s’agissant d’une entreprise patrimoniale. Cet outillage serait-il transposable à des organisations comme les associations ou les municipalités, a priori plus susceptibles de fonctionner de façon démocratique, mais dont on constate trop souvent que les pratiques sont éloignées des principes affichés ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°62 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Entreprendre et administrer.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc