Une académie spontanée, remède aux insuffisances de la formation musicale française


Default speaker image

Yves PETIT DE VOIZE

Directeur artistique, Festival de Pâques de Deauville


Default speaker image

Julien CHAUVIN

Violoniste, fondateur du Cercle de l’Harmonie

Séminaire Création | mardi 13 juin 2006 - 8h45 - 10h45

Quand le mouvement de rénovation de la musique baroque a commencé, il y a déjà cinquante ans, les grandes villes européennes aux traditions musicales fortes ont su élaborer un enseignement complet et conforme aux exigences de ce renouveau. En France, les jeunes instrumentistes reçoivent une formation de soliste en décalage complet avec la réalité du marché musical français et international. Non seulement il leur est difficile de s’exporter, mais encore doivent-ils se résigner au statut de musicien d’orchestre. Renaud Capuçon, violoniste moderne de premier plan, et Julien Chauvin, violoniste baroque de grande culture, ont connu à Berlin et à La Haye des exils salutaires où des formations adaptées révélèrent leurs vraies identités musicales. C’est de leurs expériences et de leurs réflexions que naquit et se développa le Festival de Pâques de Deauville.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Cédric VILATTE

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc