Pierre-Henri GOURGEON

Directeur général exécutif d'Air France

Séminaire Vie des affaires | vendredi 7 juillet 2006 - 9h30 - 12h

Au début des années 1990, une crise économique met en difficulté le secteur européen du transport aérien. En 1993, Air France s’enfonce. Appelé à la rescousse, Christian Blanc donne au personnel de bonnes raisons de se remotiver, décide de la construction d’un outil puissant de développement commercial – le hub de Roissy-Charles de Gaulle –, fusionne Air France et Air Inter, et soigne tout particulièrement le dialogue social. Il gère avec succès la sortie de la crise. Jean-Cyril Spinetta, qui lui succède en 1997, assure le développement du groupe. Il signe des accords triennaux avec les pilotes et diverses catégories professionnelles, optimise le management des revenus, réduit les coûts de fonctionnement. L’alliance avec Delta Airlines en 1999 ouvre le marché des États-Unis, la fusion avec KLM en 2004 met Air France en position de leader européen. En 2006, Air France-KLM est, en termes de chiffre d’affaires, la première entreprise mondiale de transport aérien.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Lucien CLAES

Cette séance a été publiée dans le n°63 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé L'aventure.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc