La qualité dans la quantité, défi pour les industries de programmes


Pierre CHEVALIER

Conseiller de programme pour les documentaires, France Culture

Séminaire Création | mardi 14 novembre 2006 - 8h45 - 10h45

La télévision et la radio exigent la mise en place d’un flux d’émissions continu. Si l’achat de programmes sur étagère est la réponse la plus évidente et la plus courante à cette contrainte quantitative, le contrôle de la qualité échappe alors au diffuseur. L’expérience personnelle de Pierre Chevalier et son passage au Centre national de la cinématographie l’ont conduit à élaborer une problématique lui permettant de concilier quantité et qualité. Il a ainsi proposé à des cinéastes de tourner des téléfilms pour ARTE selon un principe sériel de collection. Dans le contexte différent de la radio – un temps de production plus court, des moyens limités et un taux de rediffusion très faible – il s’efforce aujourd’hui d’élaborer des programmes de qualité en s’appuyant sur les notions de répétition, de variation et de rendez-vous réguliers, qui sont le principe de nombreux processus créatifs.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Cédric VILATTE

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc