Une vie et un travail pour les autistes


Jean-Pierre BATTILANA

Président de l'association La Bourguette


Georges SOLEILHET

Concepteur pédagogique, association La Bourguette

Séminaire Vies collectives | jeudi 23 novembre 2006 - 9h - 11h30

Créée en 1973 à partir d’un projet de Georges Soleilhet, l’association La Bourguette a mis en place des lieux pour favoriser la construction de l’enfant et de l’adulte souffrant d’autisme. Dans le Vaucluse, un institut médico-éducatif accueille vingt-huit enfants et un établissement spécialisé d’aide au travail (ESAT) trente-huit adultes. Dans le Var, un foyer d’accueil médicalisé de vingt-sept places prépare le passage au travail dans un ESAT de douze places. Chacun participe à des activités ancrées dans le terroir, qui parlent de vie et de besoins : productions agricoles ; fabrication de pain, de vin, d’huile d’olive ; animation d’une auberge et d’un magasin ; atelier de céramique, de meubles. Une vie communautaire s’organise au cœur des villages, ce qui permet des relations de voisinage et de reconnaissance mutuelle. L’autiste, individu qui oscille entre la fusion et l’isolement, se stabilise et devient une personne aux ressources insoupçonnées.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Loïc VIEILLARD-BARON

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc