Les options réelles, révolution inachevée ou miroir aux alouettes ?


Dominique JACQUET

Professeur à Paris X-Nanterre et à l'INSEAD-CEDEP


Henri PHILIPPE

Senior manager - cabinet Accuracy

Séminaire Management de l'innovation | mercredi 13 décembre 2006 - 8h45 - 11h45

Le concept d'option réelle semble la réponse idéale à la prise en compte de l'incertitude par les dirigeants dans leurs processus d'allocation de ressources stratégiques : R&D, compétences, marques et autres actifs immatériels. Or, en dépit d'un début de carrière prometteur, le concept stagne et rencontre intérêt théorique, mais scepticisme pratique. Doit-on en imputer la faute aux académiques, qui privilégient la formalisation mathématique à l'application, ou aux dirigeants qui sont en retard d'une révolution financière ? Instrument apparenté financier, l'option réelle est devenue un véritable outil de gestion stratégique et opérationnelle qui a, certes, développé son autonomie, mais dont le retour aux sources financières ne peut qu'être bénéfique à l'utilisateur. Au travers d'exemples concrets, les intervenants s'attachent à montrer la pertinence de l'approche et les limites de l'instrument, tout en s'interrogeant sur les causes de ce succès mitigé.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc