Le miracle de l'animation française


Stéphane LE BARS

Délégué général du Syndicat des producteurs de films d'animation (SPFA)


Patrick MALKA

Directeur général de Xilam Animation

Séminaire Création | mardi 8 janvier 2008 - 8h45 - 10h45

Il y a vingt-cinq ans, la production française de dessins animés n'existait pas. Mais après l'énorme succès de la série japonaise Goldorak, les pouvoirs publics ont résolument décidé de la développer. Avec persévérance, ils ont accompagné l'émergence d'un secteur industriel de l'animation, petit mais bien structuré autour de ses PME, de ses diffuseurs et de ses écoles de formation. Les producteurs français ont acquis la maîtrise du marché national des émissions télévisuelles et leurs programmes sont plébiscités sur le marché international, seulement distancés par les productions américaines et japonaises. Après la télévision, ils s'attaquent maintenant au long métrage d'animation. Les dessins y sont équivalents mais pas les scénarios, ni le public, ni l'organisation de la chaîne de valeur. Et les mastodontes américains sont encore plus solidement installés…

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Loïc VIEILLARD-BARON

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc