Ubisoft Montréal : établir et gérer un pôle mondial de création


Laurent SIMON

Professeur de management à HEC Montréal

Séminaire Management de l'innovation | mercredi 17 septembre 2008 - 8h45 - 10h45

En dix ans, le studio montréalais d'Ubisoft s'est imposé comme l'un des plus importants lieux de création et de développement de jeux vidéo au monde. Pour Laurent Simon, ce succès s'explique à la fois par un management qui a su prendre en compte la culture propre aux techno-créateurs tout en imposant des processus de gestion de la création et de la production rigoureux comme le stage-gate, et par le “milieu” exceptionnel que constitue la ville de Montréal, en perpétuelle effervescence culturelle. Cette réussite n'est cependant pas sans poser de nombreuses questions, que ce soit sur l'avenir des jeux vidéo, dont les clients vieillissent peu à peu ; sur la gestion, parfois conflictuelle dans le passé, des salariés ; ou encore sur les véritables enjeux et ressorts de la localisation d'un cluster.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°76 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Les aspects romanesques de la technique.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc