Innovation ouverte : où en sont les entreprises françaises ?


Thierry WEIL

Professeur à Mines ParisTech, Membre du groupe de travail de FutuRIS sur les pratiques de management de l'innovation


Default speaker image

François de CHARENTENAY

Ancien directeur de la recherche de PSA, Membre du projet FutuRIS


Default speaker image

Germain SANZ

Ancien directeur de l'innovation d'Arcelor, Membre du projet FutuRIS

Séminaire Management de l'innovation | jeudi 5 février 2009 - 8h45 - 10h45

L'innovation ouverte a séduit de très nombreuses entreprises, y compris parmi les grands groupes. Elles y voient la possibilité de faire des économies, d'explorer simultanément et de mieux maîtriser les technologies et les marchés, d'offrir des solutions complètes, de mieux valoriser leurs compétences. L'innovation ouverte ne peut cependant fonctionner que si l'entreprise adopte cette démarche dans la durée, met ses processus de gestion interne de l'innovation en cohérence avec cette philosophie, et clarifie son agenda et ses objectifs dans ses relations avec ses partenaires. Elle doit aussi conserver une R&D interne si elle veut disposer de la culture technique indispensable pour comprendre les solutions des autres et les intégrer à son produit. Ceci peut la conduire à un dilemme : doit-elle se contenter d'apporter des adaptations limitées à son dispositif d'innovation, ou changer radicalement de modèle pour bénéficier pleinement de l'innovation ouverte ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°81 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé L'âme des troupes.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc