Le rêve, la loi ou la coutume, quel meilleur moyen de gérer les peuples ?


Claude RIVELINE

Professeur à l'École des mines de Paris


Default speaker image

Emmanuel EDOU

Directeur de l'habitat et de la construction au ministère du Logement


Christian SAUTTER

Ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République ; ancien préfet de la région Île-de-France

Séminaire Les Invités de l'École de Paris | lundi 20 novembre 1995

Claude Riveline met en cause l'idée selon laquelle la Nation, l'État et la Société constitueraient respectivement le mythe, le rituel et la tribu d'une entité globalement cohérente. Il pense que la Nation est de moins en moins efficace comme objet de rêve, et l'État une machinerie de plus en plus pesante. C'est dans les faits de société qu'il voit le meilleur avenir pour les liens sociaux. Cette analyse est vivement contestée par E. Edou et C.Sautter au nom de leur expérience des affaires publiques, mais ils concèdent que les changements importants requièrent des séismes précédés de longues patiences.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Mathieu DUNANT

Vincent SCHÄCHTER

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc