Le véhicule électrique va-t-il enfin démarrer ?


Patrick PÉLATA

Directeur général délégué de Renault


Michel MATHEU

Direction de la stratégie d'EDF


Christophe MIDLER

Directeur du Centre de Recherche en Gestion de l'École polytechnique, Responsable Master Projet Innovation Conception


Philippe HIRTZMAN

Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies - CGIET, Coordinateur du rapport Perspectives concernant le véhicule “grand public” d'ici 2030,

Séminaire Les Invités de l'École de Paris | mardi 2 février 2010 - 19h - 21h15

Séance complète - Les inscriptions sont closes
Le véhicule électrique a eu ses heures de gloire au début du XXe siècle et il est revenu à l'ordre du jour à chaque crise de l'énergie, mais il n'a encore jamais réussi à détrôner le moteur à explosion. Il revient aujourd'hui en vogue, pour des raisons de coût du pétrole, de limitation des émissions de CO2 et parce que la crise de l'automobile invite à développer des projets susceptibles de séduire les consommateurs en favorisant de nouveaux usages. Des constructeurs s'engagent, des États apportent leur soutien, des projets audacieux sont lancés, comme en Israël et au Danemark, mais va-t-on, cette fois, réussir à surmonter les obstacles qui ont conduit à des échecs ? La solution semble passer par une approche beaucoup plus globale qu'auparavant : au lieu d'aborder les projets uniquement par un biais technique, il faut renouveler les usages, les modèles d'affaires, les relations entre acteurs de l'automobile, qu'il s'agisse des constructeurs, des fournisseurs d'énergie, des créateurs d'infrastructures, de l'État, des collectivités locales, ou encore d'opérateurs de services privés.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°84 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Faut-il avoir peur des rites ?.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc