Les entreprises sociales : l'exemple du Groupe SOS


Jean-Marc BORELLO

Président du directoire du Groupe SOS, Président du Mouvement des entrepreneurs sociaux,

Séminaire Vies collectives | jeudi 20 mai 2010 - 18h - 20h

Selon un récent sondage, deux tiers des Français choisiraient prioritairement de postuler dans une entreprise sociale et ce taux est de 75 % chez les jeunes ! Mais qu'est-ce qu'une entreprise sociale ? Un remake de l'entreprise citoyenne ? Un alibi altruiste pour de grandes entreprises en mal de reconnaissance ? Derrière le succès d'estime de cette terminologie assez récente, plusieurs dizaines d'entrepreneurs sociaux viennent de créer le Mouvement des entrepreneurs sociaux et rêvent d'une économie sociale, solidaire, décomplexée vis-à-vis des entreprises capitalistes et dont les initiatives permettent de changer le monde. Jean-Marc Borello en fait partie. Ancien éducateur de rue, il a construit un groupement diversifié d'associations et d'entreprises à vocation sociale, avec trois milles salariés et un budget de deux cents millions d'euros. Il défend des notions inattendues dans ce secteur, comme la viabilité économique, la culture de l'évaluation, ou encore des opérations de fusion qui permettent plus de synergie et d'adaptabilité, tout en réduisant les coûts.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°87 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Le sérieux des idées folles.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc