Le guide Michelin : une référence mondiale de la gastronomie locale


Gwendal POULLENNEC

Directeur du développement international du guide Michelin

Séminaire Entrepreneurs, villes et territoires | mercredi 1 décembre 2010 - 8h45 - 10h45

Lorsque le fabricant français de pneumatiques lance, en 1900, le premier guide Michelin, les automobilistes apprécient ce petit ouvrage où ils trouvent tout ce qui facilite le voyage : stations d'essence, gares, auberges, épiceries… et bien sûr les stockistes de pneus. Après avoir conquis la Belgique, l'Angleterre, ou l'Italie, il s'imposera au cours des Trente Glorieuses comme la référence pour l'industrie du tourisme en plein essor dans toute l'Europe. Depuis le début du XXIe siècle, cette institution française qui fait la fierté des acteurs de la gastronomie locale s'est aventurée en Amérique, puis en Asie en commençant par le Japon. Malgré l'éloignement évident avec la culture et les traditions culturelles du Japon qui pouvait faire douter de l'entreprise, celle-ci a rencontré un succès considérable : le guide 2008 de Tokyo s'est vendu à cent mille exemplaires le premier jour de sa diffusion, celui de Kyoto a été honoré dans les temples, et les restaurateurs de ces deux villes sont parmi les plus étoilés du monde.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Loïc VIEILLARD-BARON

Cette séance a été publiée dans le n°89 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Miser sur le rêve.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc