Pilote, ou la naissance d'un art ?


Pierre CHRISTIN

Scénariste de bande dessinée


Patrick GAUMER

Auteur du Dictionnaire mondial de la BD (Larousse)


Jean-Claude MÉZIÈRES

Dessinateur de bande dessinée

Séminaire Création | mardi 8 mars 2011 - 8h45 - 11h

On ne s'étonne plus aujourd'hui de voir des planches de bande dessinée (BD) dans des galeries d'art. Si le journal Pilote a joué un rôle majeur dans cette reconnaissance de la bande dessinée comme un art à part entière, ses créateurs étaient loin d'imaginer une telle consécration. Car lorsque Pilote est né au début des années 1960, la BD était cantonnée à la presse enfantine, peu imaginative et produite à la chaîne par des dessinateurs plus ou moins talentueux. Pilote a cassé les genres, ouvert des espaces de liberté et misé sur des auteurs atypiques et talentueux. C'était enfin l'expression d'une contre-culture, dans ces années 1960 où les lecteurs comme les artistes avaient un sentiment d'étouffement. Après l'organisation chaotique de ses débuts, Pilote se structure, change de format, jusqu'à ce que la BD de presse soit condamnée à disparaître au profit d'une BD éditoriale : une bande dessinée adulte, d'auteur, le 9e art, une exception française à laquelle Pilote a contribué.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Cette séance a été publiée dans le n°90 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Construire un futur souhaitable.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc