Créativité et/ou solidité : le long chemin d'une maison d'édition


Olivier COHEN

Fondateur et président-directeur général des Éditions de l'Olivier

Séminaire Création | mardi 10 mai 2011 - 8h45 - 11h

« Un éditeur est quelqu'un qui publie des livres que personne ne veut lire » : Olivier Cohen se reconnaît volontiers dans cette description du métier. L'éditeur, selon lui, est un découvreur et un médiateur. Il doit tout faire pour convaincre un public a priori indifférent qu'un auteur inconnu mérite d'être lu… en espérant que, quelques années plus tard, les lecteurs réclameront ses livres. Cette vision s'accorde assez mal avec la pratique dominante des grands groupes d'édition, la production massive de best-sellers. Mais guère plus avec le mythe du petit éditeur génial enfermé dans son grenier et toujours au bord de la faillite. Adossées aux Éditions du Seuil dont elles sont une filiale autonome, les Éditions de l'Olivier sont parvenues, après diverses configurations (indépendance, intégration à un groupe…), à bâtir un modèle conciliant exigence littéraire, rentabilité économique et fonctionnement à taille humaine. Un modèle à l'image du fondateur, mais qui doit apprendre à vivre sans lui…

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Cette séance a été publiée dans le n°91 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Faire face.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc