Les charges en France et en Allemagne : les vérités qui dérangent


Henri LAGARDE

Chef d'entreprise


Clément KOPP

Senior Partner, EuroTriade GmbH

Séminaire Vie des affaires | vendredi 10 juin 2011 - 9h30 - 12h

On parle beaucoup des différentiels de charges entre la France et l'Allemagne. Les études se multiplient, mais elles sont souvent menées d'un point de vue macroéconomique, et Henri Lagarde, dirigeant d'une PME, ne retrouvait pas dans leurs résultats sa perception d'un décalage de plus en plus grand en matière de charges fiscales et sociales et de flexibilité. Il s'est alors plongé dans le maquis de la fiscalité des deux pays, et a procédé, avec l'aide de Clément Kopp, à des stress tests pour étudier de quelle façon les entreprises peuvent faire face aux à coups de la conjoncture. Les résultats de cette analyse “micro” sont étonnants, inquiétants. Ils donnent même, selon leurs auteurs, des clés pour expliquer, au niveau “macro”, la dégradation de la balance commerciale, l'effondrement de l'industrie et de l'emploi… Une thèse vivement débattue par les participants.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°92 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Virements de bord.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc