Une agriculture plus technologique sera-t-elle une agriculture plus respectueuse ?


Henri BIES-PÉRÉ

Agriculteur, vice-président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) en charge du numérique

Séminaire Transformations numériques | mardi 20 novembre 2018 - 17h30 - 19h30

L’agriculture souffre d’un important déficit d’image, que ce soit auprès des consommateurs, qui se méfient d’une qualité des produits parfois médiocre, des citoyens, qui jugent ses méthodes peu respectueuses de l’environnement, ou des parents d’élèves, qui rechignent à orienter leurs enfants vers des métiers réputés pénibles et peu valorisants. La réalité est cependant toute autre et l’agriculture d’aujourd’hui, dans sa transformation digitale, parvient de mieux en mieux à concilier productivité, qualité et respect de l’environnement. Nouvelles méthodes et nouvelles compétences, fondées sur le traitement des données et sur les réseaux de communication, usage d’outils innovants équipés de systèmes intelligents et connectés, participation à des réseaux de diffusion des innovations et d’entraide, tout cela contribue à transformer en profondeur l’agriculture, secteur devenu numéro deux de la robotisation tout en restant profondément ancré dans la vie des territoires.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE

Cette séance a été publiée dans le n°136 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé De routine en chaos.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc