Gérer les biens d’une congrégation en accord avec ses principes


Nicole REILLE

Économe générale de la congrégation Notre-Dame ; ex-présidente de l’association Éthique et Investissement

Séminaire Vies collectives | jeudi 16 janvier 2003

Il y a vingt ans, la congrégation Notre-Dame, présente sur quatre continents mais confrontée au vieillissement des religieuses, envisage de créer un fonds de pension pour assurer leur retraite ; mais en plaçant son argent en Bourse, ne va-t-elle pas contribuer à un ordre économique injuste, risque auquel les religieuses d’Amérique latine, notamment, sont très sensibles ? Sœur Nicole Reille, économe de la congrégation, fonde alors avec d’autres congrégations l’association Éthique et Investissement, destinée à veiller à ce que leur épargne soit investie sur les projets d’entreprises les plus compatibles avec le respect de la personne humaine et des pays en voie de développement. C’est ainsi qu’est créé, en 1983, le premier fonds éthique de France. Après vingt ans d’activité, quel a été l’impact de ce fonds ? Va-t-on vers la fin des fonds “non éthiques” ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Élisabeth BOURGUINAT

Cette séance a été publiée dans le n°41 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Terrae incognitae .

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc