Jusqu'où aimer le désordre ?


Eric ABRAHAMSON

Professeur de management à la Business School de l'université Columbia (New York)


Jean-Marc WELLER

Revue Gérer et Comprendre

Séminaire Vie des affaires | mercredi 13 février 2008 - 8h30 - 10h 30

À l'occasion de la publication de la traduction française de son livre Un peu de désordre = Beaucoup de profit(s) (éditions Flammarion, paru en 2007 aux États-Unis sous le titre A Perfect Mess), Eric Abrahamson nous entretient des résultats de ses recherches - souvent plaisants et toujours roboratifs - sur la question du désordre. On peut dire, au-delà du jeu de mots, que cette question est négligée, non seulement dans la gestion des organisations, mais aussi chez les individus. Fils d'un peintre de Montparnasse, ayant fait une partie de ses études en France, Eric Abrahamson s'est exprimé en français. Une mise en perspective de Jean-Marc Weller, auteur d'une critique de l'ouvrage parue dans la revue Gérer & Comprendre, lance la discussion.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

François BOISIVON

Cette séance a été publiée dans le n°73 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Vaincre la fatalité et les inerties.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc