La fonderie Favi, un leader mondial qui croit en l'homme


Jean-François ZOBRIST

Patron "naïf et paresseux"

Séminaire Économie et sens | jeudi 22 novembre 2012 - 9h - 11h30

Pas si naïf que ça, Jean-François Zobrist, et pas si paresseux, quoi qu’il en dise ! Sa méthode, c’est de créer les conditions dans lesquelles les choses pourront se faire sans lui. Et pour cela, il sait qu’il faut faire confiance à ceux qui créent la richesse de l’entreprise. Et pour que la confiance fonctionne, il faut que les gens soient heureux, partagent un même rêve et des valeurs fondatrices. Alors, il supprime peu à peu tout ce qui entrave les ouvriers, tout ce qui fait que s’ils produisent, c’est malgré la structure et non pas grâce à elle. Plus de contrôles, plus de pointeuses, plus de magasin fermé à clé ou de petits chefs. Et, dans une fonderie des confins de la Picardie, une aventure collective hors norme fait de cette PME un leader mondial de ses spécialités, un innovateur permanent et un modèle de rentabilité réalisée grâce aux hommes et non contre eux. Et cela dure depuis trente-cinq ans… Alors, naïf et paresseux, Monsieur Zobrist ? J’en doute !
Séance organisée en collaboration avec le Collège des Bernardins et La Fabrique de l'industrie

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE

Cette séance a été publiée dans le n°101 du Journal de l'École de Paris du management, intitulé Toutes les énergies contre la crise.

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc