L’art du rebond de MPO International


Loïc de POIX

Président du conseil de surveillance de MPO International

Seminar Industrial adventures | Thursday December 21, 2017 - 8h30 - 10h30

Faire de l’industrie là où les marchés s’effondrent brutalement demande de l’agilité, un esprit entrepreneurial et un moral à toute épreuve, comme l’illustre l’histoire de MPO International. Les parents de Loïc de Poix créent en 1957 une usine de disques qui connaît une forte croissance grâce au succès du rock’n roll. Le CD apparaît dans les années 1980 et Loïc de Poix négocie un accord de licence avec Philips, qui finit par accepter, mais à un prix trop élevé. Grâce à François Missoffe, il arrive à contacter Akio Morita (président de Sony) et à lancer une fabrication avec son propre procédé, qui lui donne une avance sur un marché très concurrentiel. Puis le marché du CD ralentit. L’entreprise se positionne alors dans l’emballage sur les marchés du luxe et de la cosmétique. Les cellules photovoltaïques sont aussi un marché prometteur, mais le moratoire sur la tarification du renouvelable le fait s’effondrer de façon brutale. Heureusement, le vinyle repart…

The entire article was written by:

Élisabeth BOURGUINAT

Google Analytics cookies
This site uses cookies from Google Analytics, these cookies help us to identify the content that interests you the most and to identify certain malfunctions. Your navigational data on this site is sent to Google Inc.