• How Valeo is creating major change as a result of digital technology

    How does a French automotive supplier become one of the world’s leading manufacturers of the ‘connected car’ in this digital age when there are another thirty thousand new companies also trying to reinvent products, practices and markets in the automobile industry? This is a part of history which is taking place at Valeo: it is accompanied by its unfailing industrial excellence and enthusiastic R&D (research and development) investments which today have made the former subcontractor the leading patent filer in France. Valeo sees the digital challenge as an opportunity to improve industrial performance, but above all to extend the company’s activity to new types of products, new clients and new business models. As far as Valeo is concerned, this digital transformation is based on an unusual marketing position which includes having expert knowledge of both the hardware and the software and data.

  • How to create more freedom in large companies

    Faced with markets which are evolving ever more rapidly, companies are trying to become more responsive and creative. Some are trying out management methods which give more freedom, responsibility and initiatives to their employees. Consequently, we are witnessing the emergence of so-called ‘liberated’ companies which all tend to be rather small in size. Does this mean that this development is inaccessible to large groups whose heavy organisational structures, complex processes and systems of established management are holding them back? Examples from Michelin, OCP (the leading Moroccan company) and ENGIE suggest the opposite. Each one of these groups is exploring new organisational methods based on accountability and trust with humility and pragmatism, sometimes at the cost of radical in-house change, but the benefits are already starting to be felt.

Our last reports - More

English translation

How Valeo is creating major change as a result of digital technology


How does a French automotive supplier become one of the world’s leading manufacturers of the ‘connected car’ in this digital age when there are another thirty thousand new companies also trying to reinvent products, practices and markets in the automobile industry? This is a part of history which is taking place at Valeo: it is accompanied by its unfailing industrial excellence and enthusiastic R&D (research and development) investments which today have made the former subcontractor the leading patent filer in France. Valeo sees the digital challenge as an opportunity to improve industrial performance, but above all to extend the company’s activity to new types of products, new clients and new business models. As far as Valeo is concerned, this digital transformation is based on an unusual marketing position which includes having expert knowledge of both the hardware and the software and data.

English translation

How to create more freedom in large companies


Faced with markets which are evolving ever more rapidly, companies are trying to become more responsive and creative. Some are trying out management methods which give more freedom, responsibility and initiatives to their employees. Consequently, we are witnessing the emergence of so-called ‘liberated’ companies which all tend to be rather small in size. Does this mean that this development is inaccessible to large groups whose heavy organisational structures, complex processes and systems of established management are holding them back? Examples from Michelin, OCP (the leading Moroccan company) and ENGIE suggest the opposite. Each one of these groups is exploring new organisational methods based on accountability and trust with humility and pragmatism, sometimes at the cost of radical in-house change, but the benefits are already starting to be felt.

Our last reports

L'édito

De l'entrepreneur à l'entreprenant

  • -

Edito du 23 avril 2018

On sait depuis Schumpeter l'importance de l'entrepreneur, qui fait évoluer la société par un processus de destruction créatrice. Dans une période de mutations, on attend beaucoup de lui, on le valorise, on invente des lieux où il peut éclore, comme les incubateurs de start-up, on crée des financements pour le soutenir. C'est très bien, mais cela ne suffira pas. D'une part, les entreprises sont loin de pouvoir employer tout le monde. Résumer la vie sociale à la vie économique est alors un facteur d'exclusion qui met en péril la paix civile. Au cours des 1 300 séances de l'École de Paris, nous avons vu nombre d'acteurs qui, sans être des entrepreneurs, ont créé des activités génératrices de sens, de liens, de fiertés, d'insertion : Réseaux d'échanges réciproques de savoirs, Jardins de Cocagne, Voisins malins, gymnastique adaptée aux seniors, etc. Ils nous ont émerveillés et nous ont convaincus qu'il faut multiplier les démarches de ce type. Mais on ne peut pas dire que l'argent coule à flot dans leur domaine, ni qu'ils sont portés par le public, les médias et les politiques comme le sont les entrepreneurs.

Nous avons aussi vu, au sein de grandes organisations, des acteurs développant une énergie et une inventivité extraordinaires et prenant des risques pour rendre leur organisation plus agile et génératrice de sens : chez Michelin, chez OCP, à la Caisse d'assurance maladie des Yvelines, etc. Ce n'est pas le profit qui les guide, et pourtant ils jouent un rôle clé. Cependant, la pérennité de leurs contributions peut être fragile si leurs successeurs comprennent mal leur action et ne sont pas très attentifs à la poursuivre. 

Nous les appelons entreprenants. Il nous paraît important de mieux comprendre leur action et de les valoriser. C'est dans cet esprit que l'École de Paris lance un Manifeste des entreprenants et crée le blog du Jardin des entreprenants, qui a pour ambition d'aider à tirer des enseignements des entreprenants les plus inspirants, dans toute leur diversité.

Read more

Upcoming sessions - More

Isigny Sainte-Mère, l'excellence du terroir normand sur tous les continents

Séminaire Industrial adventures


By

Le whisky, produit d'un terroir : la preuve par les Alpes

Séminaire Creation


By

Que peut apporter un établissement d'enseignement supérieur à une ville moyenne ?

Séminaire Economy and meaning


By

Une révolution quaternaire pour éviter les désordres de l'ubérisation

Séminaire Business life


By

  • Michèle DEBONNEUIL, Administratrice de l'INSEE, inspectrice générale des finances, auteur de <em>La révolution quaternaire – Créer 4 millions d'emplois, c'est possible !</em>

Access the calendar

Our publications

Rage d'exister

  • -

By Philippe Aubert et Sophie Jacolin

« Aujourd’hui, je prends la parole avec ce livre. Je prends la parole, pourtant jamais je n’ai prononcé le moindre mot.

De moi, on ne comprend de prime abord que le rire – je n’en suis pas avare – et, pour peu qu’on y prête attention, mes enthousiasmes et mes refus. Pour le reste, mes interlocuteurs doivent s’armer de patience et me décrypter lettre après lettre, mot après mot. Certains maîtrisent mon code : l’épellation.
Avec les autres, je coiffe ma “licorne”, un casque doté d’une antenne grâce à laquelle je parviens, au prix d’efforts, à désigner des lettres sur un panneau fixé devant mon fauteuil.

Je m’appelle Philippe Aubert, j’ai 37 ans et je suis invalide moteur cérébral athétosique – quatre mots auxquels on voudrait souvent réduire mon identité. En d’autres termes, je suis rivé à un fauteuil et j’ai besoin d’aide pour le moindre geste de la vie quotidienne : me lever, me coucher, me nourrir, faire ma toilette, lire, écrire, aller au cinéma, boire un verre avec des amis, voyager… Ceci est mon histoire, mon combat, l’expression de ma rage d’exister ! » – Philippe Aubert

 

Ce livre est né d'une séance marquante du séminaire Économie et sens, « Je serai un homme », qui nous fit découvrir le destin hors du commun de Philippe Aubert et Jackson Sintina.

 

Our publications

Prise de parole

1649 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Daniel DELAHAYE

Directeur général d’Isigny Sainte-Mère

September 20, 2018

Isigny Sainte-Mère, l'excellence du terroir normand sur tous les continents

Frédéric REVOL

Fondateur du Domaine des Hautes Glaces

September 25, 2018

Le whisky, produit d'un terroir : la preuve par les Alpes

Véronique BOSC-BUREL

Directrice de la Fondation Université Bretagne Sud

October 03, 2018

Que peut apporter un établissement d'enseignement supérieur à une ville moyenne ?

Thierry de MAZANCOURT

Directeur de l'École des mines d'Alès

October 03, 2018

Que peut apporter un établissement d'enseignement supérieur à une ville moyenne ?

Michèle DEBONNEUIL

Administratrice de l'INSEE, inspectrice générale des finances, auteur de La révolution quaternaire – Créer 4 millions d'emplois, c'est possible !

October 05, 2018

Une révolution quaternaire pour éviter les désordres de l'ubérisation

Google Analytics cookies
This site uses cookies from Google Analytics, these cookies help us to identify the content that interests you the most and to identify certain malfunctions. Your navigational data on this site is sent to Google Inc.