Construire des partenariats innovants avec les grands groupes : les succès et les échecs de Baracoda


Thomas SERVAL

Président de Baracoda

Seminar Digital transformations | Monday October 12, 2020 - 17h30 - 19h30

Depuis le lancement avec fracas de sa brosse à dents connectée au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas en 2014, l’entreprise de Thomas Serval, Baracoda, n’a cessé de se développer en tissant des relations avec des grands groupes. Ces relations peuvent être de type partenarial (avec Ubisoft) ou plus commercial, comme avec Colgate dont Baracoda fournit la technologie des millions de brosses à dents connectées désormais vendues par la major américaine. Les grandes entreprises multiplient les coopérations avec les start-up, mais peinent à les pérenniser. Le témoignage d’un spécialiste du genre apporte donc, sur cette thématique importante, un éclairage d’autant plus précieux qu’il n’est pas fait que de success stories. Au-delà de l’analyse de plusieurs réussites et échecs, Thomas Serval souligne le nécessaire ajustement des maturités réciproques. C’est dans ces tentatives d’arrimage de vaisseaux aux caractéristiques si différentes que la stratégie de “plateformisation” de CareOS ou la création d’une filiale de conseil prennent tout leur sens.

David and Goliath reconciled

The entire article was written by:

Pascal LEFEBVRE

This session was published in issue n°148 of the Journal de l'École de Paris du management, entitled Grands desseins, petits détails.

Google Analytics cookies
This site uses cookies from Google Analytics, these cookies help us to identify the content that interests you the most and to identify certain malfunctions. Your navigational data on this site is sent to Google Inc.